Crédit : AFP

NFL

«On dit que toute bonne chose a une fin» - Tom Brady

Publié | Mis à jour

Tom Brady et Hulu, un diffuseur numérique, ont conjointement présenté une vidéo publicitaire qui laissait croire que le quart-arrière allait quitter les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, dimanche.  

Le soir du Super Bowl LIV mettant aux prises les 49ers de San Francisco et les Chiefs de Kansas City à Miami, ce stunt marketing a fait tout un tabac sur les réseaux sociaux.   

À LIRE AUSSI : Tom Brady à Las Vegas?  

À LIRE AUSSI : Un tweet intrigant de Tom Brady  

L’annonce «importante» de Brady n’était pas celle de son départ des Patriots ou de sa retraite de la National Football League (NFL), mais bien un ingénieux appel à tous, pour inviter la population à s’abonner à Hulu.  

«On dit que toute bonne chose a une fin, que les meilleurs savent quand tirer leur révérence. Donc, à mes coéquipiers, à ma famille et, surtout, à mes partisans, vous méritez d’entendre ceci de ma bouche», commençait par dire le quart de 42 ans dans la vidéo, avant de continuer avec le «vrai» message publicitaire.  

«Hulu n’a pas juste des sports en direct. Selon le script qu’ils m’ont donné, [...] il est tant de dire au revoir à la télé telle que vous la connaissez.»  

«Et moi? Je ne m’en vais nulle part», concluait-il.  

  

  

Cette vidéo clarifie un tweet intrigant de Brady qui a enflammé les réseaux sociaux, jeudi soir.        

Présentant la même facture visuelle que la récente vidéo, le sextuple champion du Super Bowl avait publié une photo de lui-même qui laissait place à l’interprétation. Certains évoquaient un hommage à Kobe Bryant.   

Brady deviendra joueur autonome durant l’entre-saison et il sera alors libre de choisir sa prochaine destination. Jouera-t-il ailleurs qu’en Nouvelle-Angleterre?     

S’il devait tenter sa chance sur le marché des joueurs autonomes, le quart-arrière Tom Brady pourrait bien se retrouver avec les Raiders de Las Vegas, qui ont fait connaître leur intérêt pour le vétéran de 42 ans.  

S’il ne trouve pas d’entente avec les Patriots, Brady s’est dit ouvert à tester le marché et il semblerait bien que les Raiders de Las Vegas, qui déménageront d’Oakland à Las Vegas en 2020, soient en tête de ligne pour s’approprier les services du sextuple vainqueur du Super Bowl.  

En janvier, Brady a croisé le propriétaire des Raiders Mark Davis lors de l’UFC 246, présenté à Las Vegas. De plus, l’entraîneur de l’équipe Jon Gruden est un grand amateur du quart-arrière. Selon le réseau ESPN, l’instructeur aurait clairement fait savoir qu’il aimerait accueillir Brady dans la «Ville du vice».  

Le propriétaire des Patriots Robert Kraft a soutenu qu’il tenait à son joueur et qu’il aimerait le revoir au Massachusetts la saison prochaine. Des rumeurs font d’ailleurs état d’une offre de 30 millions $ pour garder Brady à Foxboro.