Sofia Kenin

Crédit : AFP

Tennis

Australie: une finale inattendue chez les femmes

Publié | Mis à jour

L'Américaine Sofia Kenin (15e mondiale) s'est qualifiée pour sa première finale de Grand Chelem en battant jeudi, sous une chaleur terrible, la no 1 mondiale Ashleigh Barty 7-6 (6), 7-5 en demi-finale de l'Open d'Australie. 

«Elle est si difficile à battre...», a commenté l'Américaine de 22 ans, née à Moscou et arrivée à New York enfant avant de s'installer en famille en Floride.  

«J'en rêve depuis que j'ai cinq ans... je n'ai pas de mots. J'ai travaillé très dur pour en arriver là», a-t-elle ajouté sur le court Rod Laver écrasé par une chaleur de 39°C. 

Jusqu'à 5-5 dans le premier set, Barty a facilement gagné ses mises en jeu alors que Kenin a bataillé sur les siennes pour égaliser. Mais ensuite, c'est l'Australienne qui a eu du mal sur son service alors que l'Américaine a remporté les siens plus facilement, jusqu'à s'imposer dans le bris d’égalité, non sans avoir sauvé deux balles de manche en faveur de Barty. 

Dans la seconde manche, l'Australienne a brisé pour mener 2-1 et s'échapper jusqu'à 5-3, et obtenir encore deux balles de manche à 5-4 pour égaliser à 1 set partout sur son service. 

Mais c'est l'Américaine qui a pris le dessus en profitant d'une énorme faute de Barty à la volée. Kenin a ainsi gagné trois jeux d'affilée pour remporter le match sur la première des deux balles de match qu'elle s'est procurées sur le service de Barty. 

«Elle a fait des coups incroyables (au 2e set) et je savais qu'elle ne lâcherait pas: elle n'est pas no 1 mondiale pour rien !», a commenté Kenin. 

Avant de mettre un terme à l'épopée de Ons Jabeur, première joueuse du monde arabe à atteindre les quarts en Grand Chelem, Kenin avait stoppé en huitièmes de finale sa compatriote Coco Gauff, plus jeune joueuse du tableau (15 ans) et qui avait elle-même éliminé Venus Williams au 1er tour ainsi que la tenante du titre Naomi Osaka (4e) au 3e. 

Muguruza élimine Halep

L'Espagnole Garbine Muguruza (32e mondiale) a éliminé la Roumaine Simona Halep (3e) 7-6 (8), 7-5 jeudi en demi-finales des Internationaux d'Australie et affrontera Kenin pour le titre.

«J'ai 48h pour m'en remettre, a soulignée l'ex-N.1 mondiale à l'issue de ce match de 1h45 disputé sous une chaleur accablante. On s'entraîne toute notre carrière pour ces moments sur ces courts!»

Déjà titrée deux fois en Grand Chelem, elle n'avait plus atteint la finale d'un Majeur depuis Wimbledon 2017 qu'elle a remporté (après Roland-Garros 2016).

À tel point qu'elle n'était même pas tête de série du tournoi, pour la première fois dans un Grand Chelem depuis Roland-Garros 2014 où elle avait atteint les quarts de finale en étant 35e mondiale.

Et à Melbourne Muguruza n'avait jamais dépassé les quarts (2017).