Alouettes de Montréal

Alouettes: Vernon Adams fils ne pourrait être plus heureux

Publié | Mis à jour

Le quart-arrière des Alouettes de Montréal Vernon Adams fils est fou de joie, lui qui a paraphé, mardi, une prolongation de contrat qui le liera aux «Moineaux» jusqu’en 2022.

Adams fils était d’ailleurs au sommet de la liste des priorités du nouveau directeur général de l’équipe, Danny Maciocia. 

«Lorsque tu arrives pour la première fois dans la LCF en tant que jeune joueur, tu ne penses qu’à retourner dans la NFL, a souligné Adams fil, mercredi, lors de l’émission Les Partants sur les ondes de la chaîne TVA Sports. Mais j’en suis à ma cinquième année et je peux gagner ma vie ici. J’adore ça ici, j’adore les gens et tout ça. Lorsque tu trouves cela, j’ai le sentiment que tout est en place. Je savais que je voulais rester ici.»

La venue de Maciocia n’est pas étrangère au dénouement de l’affaire. En effet, le nouveau DG est convaincu que l’équipe connaîtra du succès avec Adams fils comme pivot .

«Lorsque tout le monde à l’intérieur de l’organisation croit en toi et font tout cela pour toi, ça veut dire beaucoup, a souligné Adams fils. Je suis très reconnaissant de l’opportunité. Je suis prêt.»

Il célèbre avec ses coéquipiers

Adams fils a également célébré en grand, la veille, en invitant ses coéquipiers B.J. Cunningham, DeVier Posey, Tony Washington et Eugene Lewis à souper. 

«Ce fut une grosse soirée pour moi et ma famille, a confié Adams fils. Et ces gars, ils m’ont aidé à leur manière à me rendre là où je suis. [...] Je devais démontrer ma gratitude envers eux et les amener souper.»

Le quart-arrière de 27 devrait empocher 400 000 $ lors de chacune des trois prochaines saisons.

À voir dans la vidéo ci-dessus.