TENNIS-AUS-OPEN

Crédit : AFP

Tennis

Australie: Halep dans le carré d'as

Publié | Mis à jour

Simona Halep, 3e mondiale, n'a fait qu'une bouchée d'Anett Kontaveit (31e) 6-1, 6-1 mercredi en 53 minutes et s'est ainsi qualifiée, pour la deuxième fois de sa carrière, pour les demi-finales des Internationaux d'Australie.   

«J'ai beaucoup travaillé pendant l'intersaison et je me sens beaucoup plus forte en ce début de saison que les années précédentes», a déclaré la Roumaine de 28 ans, ex-numéro 1 mondiale et finaliste à Melbourne en 2018.      

Cette finale perdue contre Caroline Wozniacki «n'a pas été négative du tout», a assuré Halep.    

«Ce match m'a aidée à gagner mes deux tournois du Grand Chelem (Roland-Garros 2018 et Wimbledon 2019, ndlr), et peut-être le troisième... mais c'est encore très loin», a-t-elle ajouté.   

La Roumaine affrontera pour une place en finale l'Espagnole Garbine Muguruza (32e), tombeuse de la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (30e) 7-5, 6-3.   

«Je ne regarderai pas l'autre demi-finale. Je vais me reposer, aller me promener et faire du shopping, comme tous les jours. Ca m'a porté chance jusque-là!», a-t-elle déclaré.   

Elle est la dernière joueuse en lice à n'avoir toujours pas perdu le moindre set depuis le début du tournoi, soit désormais en cinq matchs.   

«Je la connais depuis longtemps, alors je sais que ce sera difficile», a commenté Muguruza au sujet de sa prochaine adversaire. 

Muguruza : «soleil éblouissant» 

Face à Pavlyuchenkova, elle a souligné à quel point le gain du premier set avait été crucial, car si elle a mis 56 minutes pour le remporter, la seconde manche a été plus facile (37 minutes). 

«La première manche a été très dure, elle a duré environ une heure. C'était une première manche très importante et je suis très contente de l'avoir gagnée», a commenté la joueuse de 26 ans. 

«Il a fallu que je m'adapte aux circonstances», a-t-elle souligné en référence notamment au soleil éblouissant qui posait problème en particulier au service. 

«Mais c'était pareil pour elle», a-t-elle ajouté. 

Muguruza a remporté deux tournois du Grand Chelem (Roland-Garros 2016 et Wimbledon 2017), mais elle n'avait plus atteint les demies d'un Majeur depuis Roland-Garros en 2018. 

Et, à Melbourne, elle n'est pas tête de série pour la première fois dans un tournoi du Grand Chelem depuis Roland-Garros 2014 où elle avait atteint les quarts de finale en étant 35e mondiale.