SPO-HOCKEY-ISLANDERS-CANADIENS

Crédit : Ben Pelosse / JdeM

LNH

Le cas le plus curieux de la LNH

Publié | Mis à jour

Quel est le plan avec Mathew Barzal? C’est la question à mille dollars – ou, plutôt, plusieurs millions $ – chez les Islanders de New York.

L’été 2019 a été marqué par des négociations assez complexes avec les jeunes joueurs autonomes avec compensation. Barzal accèdera à ce statut à son tour au cours de la saison morte, et le chroniqueur Brett Cyrgalis croit qu’il représente possiblement le cas le plus curieux de la Ligue nationale de hockey (LNH) à l’heure actuelle.

Le directeur général des Islanders, Lou Lamoriello, devra trancher entre le contrat de transition et l’entente à long terme. Cyrgalis mentionne également une possibilité qui sort des sentiers battus : un échange qui enverrait Barzal à Seattle lors du repêchage d’expansion.

«Il y a cette vilaine idée qui ne cesse de faire surface, selon laquelle Barzal adorerait jouer avec la nouvelle organisation à Seattle, qui fera son entrée en 2021-2022», évoque-t-il mystérieusement dans une récente publication sur le site web du New York Post.

Le chroniqueur poursuit en notant que Barzal a adoré son passage dans ladite ville lorsqu'il évoluait avec les Thunderbirds, dans la Ligue junior de l'Ouest (WHL). Il n'était alors pas très loin de son patelin, à Coquitlam, en Colombie-Britannique.

«Lamoriello serait-il audacieux au point de négocier avec le DG de Seattle Ron Francis et d’accepter de ne pas protéger Barzal en retour d’un choix de premier tour, et possiblement bien plus?», se questionne Cyrgalis.

La proposition semble farfelue : les équipes du circuit Bettman conservent jalousement leurs jeunes joueurs étoiles, et Barzal est l'un des plus talentueux membres de la nouvelle vague. Mais, bien qu'un échange à Seattle «serait une opération délicate, cela fait sans doute partie de l'équation», insiste Cyrgalis.

Barzal, 22 ans, est l’attaquant le plus productif des Islanders, une formation surtout reconnue pour sa structure défensive rigoureuse.

Le joueur de centre, qui vient d’être couronné patineur le plus rapide de la LNH, revendique 42 points, dont 17 buts, en 49 matchs cette saison.