TENNIS-AUS-OPEN

Crédit : AFP

Tennis

Milos Raonic a rendez-vous avec Novak Djokovic

Publié | Mis à jour

Milos Raonic a obtenu son billet pour les quarts de finale des Internationaux d’Australie, dimanche, à Melbourne, en défaisant le Croate Marin Cilic en trois manches de 6-4, 6-3 et 7-5. 

Désormais 35e raquette mondiale, Raonic a mis 2 h 19 min pour se débarrasser de Cilic, qui pointe au 39e rang du classement de l’ATP. Le Canadien n’a toujours pas perdu une seule manche depuis le début du tournoi.  

En quart de finale, il aura toutefois une lourde commande, puisqu’il se mesurera au Serbe Novak Djokovic, deuxième favori et deuxième raquette mondiale. Celui-ci a disposé de l’Argentin Diego Schwartzman en trois manches de 6-3, 6-4 et 6-4. 

«Je devrai bien servir, a dit Raonic en conférence de presse après la rencontre face à Cilic. Je crois que la dernière fois que nous nous sommes croisés, c’était à Cincinnati. J’avais de bonnes opportunités face à lui et j’avais réussi à aller chercher quelques bris. Je dois affiner mon jeu et créer d’autres opportunités pour avoir le dessus.» 

Le «Djoker» avait effectivement eu le meilleur lors de leur dernier duel, au Masters 1000 de Cincinnati, au mois d’août 2018. Djokovic l’avait emporté en trois manches. 

Peu de chances pour Cilic 

Fidèle à son habitude, le Canadien de 29 ans a excellé au service, réussissant pas moins de 35 as. Il n’a subi aucun bris de service, mais a dû sauver deux balles de manche. 

«Il y a plusieurs choses que je fais bien jusqu'à maintenant, a-t-il indiqué. J’ai pu effectuer ce retour en utilisant bien mes premières balles au service. J’arrive à me placer en bonne position, je bouge bien et j’essaie de jouer de façon agressive. C’est sûr que c’est toujours plus facile si je peux y aller avec un as, mais j’ai d’autres outils au cas où.» 

Par ailleurs, Raonic a dominé le Croate 55 à 29 au chapitre des coups gagnants. Il a commis 23 fautes directes contre 22 pour Cilic. 

Importuné par des problèmes de dos, ce dernier a fait appel au soigneur lors de la deuxième manche, alors qu’il était mené 3-0. 

Pour Raonic, il s’agit d’une deuxième victoire en quatre affrontements en carrière contre Cilic. 

Djokovic sans problème 

De son côté, Djokovic n'a eu aucun problème à remporter son match de quatrième face à son rival argentin.   

«Diego est un très bon joueur. Je savais que je ne devais pas lui laisser de temps et je voulais le faire venir de temps en temps au filet», a commenté le Serbe, N.2 mondial.    

Lui-même n'a plus perdu un set depuis le 3e de son match du premier tour contre l'Allemand Jan-Lennard Struff (37e).    

Et il atteint les quarts de finale d'un tournoi du Grand Chelem pour la 46e fois, la 11e à Melbourne où il ambitionne de porter son record de titres à 8 cette année.    

Face à Raonic, «ce sera très différent», a prévenu Djokovic.    

«Il est l'un des joueurs les plus physiques du circuit: il faut que je sois prêt à retourner les missiles qui vont m'arriver dessus», a commenté le N.2 mondial.    

«L'une des clés sera ma faculté de retourner ses services, et une autre sera mon aptitude à remporter sereinement mes propres mises en jeu», a détaillé le meilleur relanceur du circuit, en soulignant les progrès effectués sur son propre service depuis l'intersaison.