LNH

Le hockey féminin a sa place

Le hockey féminin a sa place

Félix Séguin

Publié 25 janvier
Mis à jour 25 janvier

Le hockey féminin vit une période charnière dans son histoire.

Les Marie-Philip Poulin, Mélodie Daoust, Hilary Knight, Kendall Coyne Schofield et autres n’ont plus de ligue professionnelle dans laquelle jouer.

Au cours des derniers mois, elles se sont regroupées afin de créer une association des joueuses connue sous l’abréviation anglaise de PWHPA. Certaines joueuses s’entraînent soit à Montréal, Toronto, Boston, Calgary ou encore dans l’état du Minnesota.

Il y a des matchs qui sont organisés un peu partout et qui ont pour but de promouvoir le hockey féminin et de permettre aux joueuses de garder la forme avant de rejoindre leur équipe nationale.

Cependant, le match le plus important pour l’avenir du hockey féminin se joue probablement à l’extérieur de la patinoire.

Plusieurs travaillent d’arrache-pied afin de créer une ligue professionnelle qui aura pour objectif d’assurer la pérennité du hockey féminin. Cette ligue regrouperait les meilleures joueuses au monde, pas seulement les Américaines et les Canadiennes.

Évidemment, pour y arriver, cette ligue a besoin de partenaires qui ont les reins solides financièrement et qui seront en mesure d’assumer une rentabilité à la baisse lors des premières années.

Ce partenaire, pour plusieurs, demeure la Ligue nationale de hockey.

La LNH a démontré une ouverture d’esprit pour ce projet. En coulisses, on parle d’une ligue de six équipes qui pourrait voir le jour d’ici 2022. La LNH pourrait avoir un rôle semblable à celui offert par la NBA à la WNBA.

Mais rien n’est fait. Il y a encore beaucoup de travail.

Par contre, la LNH se veut une ligue inclusive qui répète que le hockey est fait pour tous et pour toutes.

La présentation du match de hockey féminin à 3 contre 3 au Match des étoiles à St. Louis est un pas dans la bonne direction.

Gary Bettman et la LNH ont permis aux meilleures joueuses de se donner en spectacle. Et les joueuses n’ont pas déçu. Pour certains, et c’est mon cas, ce match fut le meilleur moment de la soirée lors du concours d’habiletés.

Les Canadiennes et les Américains ont profité de cette vitrine pour démontrer leur talent, leur créativité, leur vision du jeu et leur ardeur au travail.

En espérant que ce match aura ouvert les yeux de bien des gens et que la création de cette nouvelle ligue se fera très prochainement.