Crédit : AFP

Tennis

Internationaux d'Australie: «Mon meilleur match» - Rafael Nadal

Publié | Mis à jour

Le N.1 mondial Rafael Nadal s'est qualifié pour le quatrième tour des Internationaux d'Australie samedi en domptant son compatriote Pablo Carreno Busta (30e) en trois manches de 6-1, 6-2, 6-4.  

«Sans aucun doute c'était mon meilleur match du tournoi jusque-là. Il y a une énorme différence entre aujourd'hui et les jours précédents. J'ai bien servi et j'ai commencé à créer des failles avec mon coup droit», s'est félicité l'Espagnol, en quête d'un 20e trophée majeur à Melbourne pour égaler le record détenu par Roger Federer.    

Nadal a d'ailleurs confié avoir regardé «quasiment tout» le match de son grand rival Suisse, qui s'est terminé dans la nuit de vendredi à samedi et au terme duquel Federer a éliminé John Millman au super bris d'égalité de la cinquième manche et après plus de quatre heures de match.  

«J'ai fait un "room service" hier soir. J'ai fini de manger très tard alors j'ai décidé de rester dans la chambre. J'ai regardé des séries en alternance avec le match. Mais j'ai regardé une grande partie du match», a raconté l'Espagnol.  

«Millman a fait un bon match. Roger, à mon avis, a eu des hauts et des bas mais il a commencé à serrer le jeu au cinquième set quand il a été brisé. Il a commencé à jouer très agressif», a analysé Nadal.  

Et puis il y a eu la série de six points d'affilée remportée par Federer pour finalement s'imposer.  

«Honnêtement, John a fait des fautes [...] Tout pouvait arriver, mais Federer est Federer», a souligné Nadal.  

Pour une place en quarts de finale, il affrontera le fantasque Australien Nick Kyrgios (26e), avec lequel il n'a que très peu d'affinités, qui a vaincu le Russe Karen Khachanov en cinq manches, 6-2, 7-6 (5), 6-7 (6), 6-7 (7), 7-6 (8).

«Quand il est prêt à jouer son meilleur tennis et qu'il joue avec passion, il fait partie des joueurs qui apportent un plus à notre circuit. Mais quand il fait ses machins, bien sûr ça ne me plaît pas», a expliqué le Majorquin.  

Isner abandonne, Wawrinka qualifié  

L'Américain John Isner (19e mondial) a abandonné samedi au troisième tour du premier tournoi majeur de la saison contre Stan Wawrinka (15e), laissant le Suisse passer au quatrième tour.  

Wawrinka menait 6-4, 4-1 lorsqu'Isner a jeté l'éponge au changement de côté.  

Le Suisse, vainqueur à Melbourne en 2014 et qui n'avait pas dépassé le deuxième tour lors des deux dernières éditions, affrontera le Russe Daniil Medvedev (4e). Ce dernier a vaincu l’Australien Alexei Popyrin (96e) 6-4, 6-3, 6-2.  

Le Russe de 23 ans, finaliste des derniers Internationaux des États-Unis, rejoint le 4e tour à Melbourne pour la deuxième fois de sa carrière (après 2019 où il avait été éliminé par le futur vainqueur Novak Djokovic) grâce à un succès acquis en 1 h 47 min.  

«C’était un bon match. Ce n’est jamais facile d’affronter Alexei, donc je suis content d’avoir gagné en trois sets», s’est satisfait Medvedev.  

Zverev rejoint Rublev  

Alexander Zverev, 7e mondial, s'est montré intraitable pour écarter 6-2, 6-2, 6-4 l'Espagnol Fernando Verdasco, samedi au troisième tour des Internationaux d'Australie.  

«C'est le meilleur match que j'ai joué jusqu'ici. Je savais que ce serait très difficile parce qu'il a été demi-finaliste en 2009 et qu'il a déjà battu Nadal ici», a déclaré l'Allemand de 22 ans.  

«Habituellement, je joue pour moi et ma famille, mais là, je joue pour les personnes qui sont dans le besoin», a encore déclaré Zverev en référence à la promesse qu'il a faite après le premier tour de donner 10 000 dollars à chacune de ses victoires dans le tournoi pour l'aide aux victimes des incendies qui ravagent l'Australie.  

Il a également réitéré sa promesse de donner l'intégralité de la prime du vainqueur final, soit 4,12 millions de dollars australiens (2,55 millions d'euros), s'il remporte le titre.  

«Je n'ai jamais atteint une finale de Grand Chelem, mais je vais tout faire pour donner ces 4 millions de dollars aux personnes en difficulté», a-t-il affirmé samedi.  

Il faudra commencer par se défaire, au quatrième tour, du Russe Andrey Rublev (16e) qui a écarté le Belge David Goffin (11e). 

Thiem perd un set, mais rejoint Monfils 

Dominic Thiem, cinquième mondial, s’est imposé samedi au troisième tour des Internationaux d’Australie face à l’Américain Taylor Fritz (34e) 6-2, 6-4, 6-7 (5), 6-4 et affrontera le Français Gaël Monfils (10e) lors du quatrième tour. 

L’Autrichien de 26 ans atteint les 8es de finale à Melbourne pour la troisième fois de sa carrière après 2017 et 2018, son meilleur résultat dans le premier tournoi du Grand Chelem de l’année. 

«Je suis très content, je m’attendais à un match serré contre Taylor Fritz. Il mérite d’avoir remporté le troisième set mais je suis content d’avoir gagné en quatre sets», a-t-il confié. 

En cinq confrontations avec Monfils, Thiem s’est toujours imposé, dont la dernière fois en 8es à Roland-Garros l'an dernier.