Dave Morissette en Direct

Hockey féminin: le cri du cœur de Dave Morissette

Publié | Mis à jour

Le spectacle du concours d’habiletés de la Ligue nationale de hockey (LNH) pendant le week-end du match des étoiles est souvent d’une grande qualité grâce aux vedettes du circuit...

Mais vendredi, ce ne sont pas les Shea Weber et Patrick Kane qui ont soulevé les passions, à St. Louis.

Ce fut plutôt les vedettes du hockey féminin nord-américain, incluant Marie-Philip Poulin, qui ont offert un spectacle encore plus enlevant que les autres épreuves, dans le cadre d’un match à trois contre trois remporté 2-1 par le Canada sur les États-Unis.

Après le triomphe canadien, Dave Morissette a reçu Poulin, Mélodie Daoust et la gardienne Ann-Desbiens – grande vedette de la rencontre avec 17 arrêts – pour une entrevue à son émission sur TVA Sports.

L’animateur s’est laissé emporter par l’émotion, se portant à la défense du hockey féminin. Les joueuses professionnelles n’ont à l’heure actuelle aucune ligue pour se mettre en valeur.

«Vous faites les mêmes sacrifices que les gars, les mêmes entraînements; vous n’avez juste pas la même reconnaissance», a déploré l’animateur de Dave Morissette en direct.

«Je ne fais pas de différence : c’est juste une question d’argent. Je ne comprends pas que vous n’ayez pas une ligue.»

«On doit se mobiliser pour vous permettre de gagner votre vie avec notre sport national.» - Dave Morissette

Daoust, auteure du but vainqueur dans le match contre les Américaines sur une aide de Poulin, a offert une piste de solution à ce problème.

«La visibilité va être ce qui va faire avancer notre sport, a-t-elle expliqué. Les femmes ont plus ou moins conscience du produit qu’elles peuvent offrir sur la glace. Si les gens nous voyaient dans leur salon, ils seraient tentés de venir nous voir jouer.»

Ce match à trois contre trois s’est donc avéré plus que bienvenu pour Poulin, Daoust, Desbiens, l’Américaine Hilary Knight et compagnie.

Desbiens a fait écarquiller bien des yeux dans cette rencontre.

«Je n’ai pas volé le spectacle, a-t-elle pourtant dit en entrevue. C’est le hockey féminin qui a été gagnant dans tout ça. C’est la raison pour laquelle nous sommes venues ici.»