Canadiens de Montréal

«Je pense que Bergevin écouterait une équipe...»

Publié | Mis à jour

Marc Bergevin a déjà laissé entendre qu’il «n’écoutera pas d’offres» pour Shea Weber et le gardien Carey Price. Mais pourrait-il se laisser convaincre d’échanger d’autres joueurs en demande?      

Selon le chroniqueur du site Athlétique Pierre LeBrun, le directeur général des Canadiens de Montréal s’est déjà rendu à l’évidence quant aux chances des Canadiens de Montréal d’accéder aux éliminatoires.            

«Personnellement, je pense qu’ils savent déjà qu'ils peuvent aller de l'avant et ‘probablement’ vendre les joueurs en en voie d’atteindre leur autonomie, tels que Marco Scandella, Nate Thompson et oui, Ilya Kovalchuk, a-t-il écrit dans son billet du jour.     

Les Canadiens possèdent déjà sept sélections dans les quatre premiers tours au prochain repêchage. Ils pourraient s'en procurer davantage pour cet encan, qui se déroulera à Montréal.   

«S'ils sont à huit ou neuf points d’une place en séries à la deuxième semaine de février, il ne ferait aucun sens de ne pas obtenir de choix au repêchage en retour de ces joueurs.»  

Deux vétérans en demande?  

Outre ces trois vétérans en fin de contrat, on peut imaginer que d’autres noms soient attrayants pour des formations qui aspirent aux grands honneurs.     

D’après LeBrun, le défenseur Jeff Petry et l’attaquant Tomas Tatar sont deux membres du CH qui appartiennent à cette catégorie et ils pourraient rapporter gros aux Canadiens. Surtout qu’ils seront tous deux sous contrat en 2020-2021.      

Dans le cas du premier, Bergevin «n’aurait pas d’appétit pour l’échanger», puisqu’il veut que sa troupe soit compétitive l’an prochain. Le DG attribue, en grande partie, la position actuelle de son club aux blessures.      

«Ils ont probablement du mal à imaginer comment ils (les décideurs) remplaceront l'utilisation et les minutes de Petry la saison prochaine, note LeBrun.       

«La même chose est probablement vraie pour Tatar, mais je pense que (Bergevin) écouterait une équipe vraiment intéressée à lui.»      

Le Slovaque pointe au premier rang de l’effectif pour les points (43) et les buts (17) sur la première unité, majoritairement composée de Phillip Danault et de Brendan Gallagher, ou, plus récemment, Ilya Kovalchuk.      

Petry, un droitier, se classe deuxième parmi les défenseurs avec 28 points et mène les arrières avec 22 aides. Sa moyenne d’utilisation par soir de 23 min 25 s, trois secondes de moins que celle de Ben Chiarot, est la troisième plus élevée chez le Tricolore.      

La date limite des échanges est fixée au 24 février prochain.