Boxe

Clovis Drolet prêt pour la bataille Québec-Toronto

Publié | Mis à jour

Clovis Drolet se dit fin prêt pour son combat de samedi au Casino de Montréal. La «fierté de Beauport» ne vise rien d’autre que le knockout contre l’Ontarien Mponda Kalunga en demi-finale du premier gala de boxe de l’année organisé par Eye of the Tiger Management (EOTTM).     

C’est ce qu’il a indiqué en entrevue à l’émission de TVA Sports Les Partants, vendredi midi, après avoir respecté la limite à la pesée. À voir dans la vidéo ci-dessus.   

Ce sera un choc des styles puisque Drolet (11-0-0, 7 K.-O.) est axé plus sur l’offensive, tandis que Kalunga (7-2-0, 3 K.-O.) profite de ses déplacements rapides pour déstabiliser ses adversaires. 

«Ça va être un bon combat, a promis Drolet. C’est un adversaire un peu compliqué. C’est un gars qui se déplace beaucoup et qui ne veut pas trop initier les attaques. 

«Je vais lui tendre des pièges et je vais devoir profiter de toutes mes occasions de le frapper. Kalunga a déjà affronté de bons adversaires. Il est prêt.»     

Drolet et Kalunga ont tous deux présenté un poids de 155,8 livres. La limite des poids super-mi-moyens est fixée à 156 livres.   

Un autre boxeur de Québec, Vincent Thibault, sera en action chez les poids moyens (165 lb), face au Mexicain Genaro Ortiz.  

Pour ce qui est de la finale de l’événement, elle mettra en vedette Batyr Jukembayev (17-0-0, 13 K.-O.), qui se mesurera au Mexicain Ricardo Lara (22-7-0, 10 K.-O.) dans un duel chez les super-légers (142 lb).  

Jukembayev a affiché un poids de 141,6 lb tandis que Lara a fait osciller la balance à 139,8 lb. 

Détenteur des titres continental des Amériques de la WBA et intercontinental de l'IBF, Jukembayev devait initialement affronter l’Argentin Maximiliano Ricardo Veron (12-3-1, 4 K.-O.). Ce dernier a cependant dû se désister puisqu’il n’a pu obtenir son visa.