Crédit : AFP

LNH

Honneurs de mi-saison: des choix controversés pour le Vézina

Publié | Mis à jour

En marge de la classique des étoiles à St. Louis, l’Association professionnelle des journalistes de hockey (PHWA) a invité ses membres à voter pour 10 trophées à la mi-saison.   

Du nombre, deux n’existent pas : celui récompensant le plus beau retour de l’année et le Rod-Langway, remis au meilleur défenseur à caractère défensif.    

Ces deux catégories sont d’ailleurs particulièrement intéressantes. La première regroupe trois attaquants qui connaissent un début de campagne au-delà des attentes après avoir déçu en 2018-2019 : Max Pacioretty, des Golden Knights de Vegas, William Nylander, des Maple Leafs de Toronto, et Anthony Duclair, des Sénateurs d’Ottawa. Ils totalisent respectivement 47, 43 et 33 points jusqu’à maintenant.   

Pour ce qui est du trophée Rod-Langway, les trois finalistes sont Jaccob Slavin, des Hurricanes de la Caroline, Roman Josi, des Predators de Nashville, et Victor Hedman, du Lightning de Tampa Bay.   

Josi et Hedman ne sont pas seulement efficaces dans leur territoire, ils produisent aussi des points. Ils en comptent actuellement 48 et 41, respectivement.   

Slavin, lui, contribue moins offensivement que les deux autres avec 23 points, ce qui lui confère le 46e rang parmi les arrières du circuit Bettman.    

Josi est également considéré pour le trophée Norris (meilleur défenseur) en compagnie de John Carlson, des Capitals de Washington, et de Dougie Hamilton, des Hurricanes de la Caroline.    

Deux autres joueurs se retrouvent deux fois parmi les trois finalistes. Il s’agit des attaquants Nathan MacKinnon (Avalanche du Colorado) et Ryan O’Reilly (Blues de St. Louis).   

MacKinnon est évidemment en lice pour le trophée Hart, octroyé au joueur par excellence, en plus d’être considéré pour le Lady Byng, octroyé au joueur le plus gentilhomme de la LNH.   

Quant à O’Reilly, il est encore dans la course au Selke (meilleur attaquant défensif) et aussi pour le Lady Byng.  

Où sont Vasilevskiy, Binnington et Andersen?  

Pour le trophée Vézina (meilleur gardien), les choix peuvent paraître surprenants. Connor Hellebuyck, des Jets de Winnipeg, mène devant Ben Bishop, des Stars de Dallas, et Darcy Kuemper, des Coyotes de l’Arizona.   

Hellebuyck figure au quatrième rang pour les victoires avec 21, derrière Andrei Vasilevskiy (24), Jordan Binnington (22) et Frederik Andersen (22), mais il se classe 13e pour la moyenne (2,74) et sixième pour le taux d’efficacité (,917) chez les gardiens ayant disputé au moins 25 matchs.   

De son côté, Bishop est 15e pour les gains (16), quatrième pour la moyenne (2,28) et troisième pour le pourcentage d’arrêts (92,7%).   

Kuemper, lui, est 21e pour les victoires (15), deuxième pour la moyenne (2,17) et premier pour le taux d’efficacité (,929).  

Leurs homologues Vasilevskiy, Binnington et Andersen sont-ils victimes d’une injustice?  

Soulignons qu’aucun joueur des Canadiens de Montréal ne figure dans ce palmarès.   

Voici la liste complète des finalistes pour les 10 différents honneurs :   

Hart (joueur le plus utile)    

  • Connor McDavid (Oilers)   
  • Nathan MacKinnon (Avalanche)   
  • David Pastrnak (Bruins)     

Norris (meilleur défenseur)    

  • John Carlson (Capitals)  
  • Roman Josi (Predators)  
  • Dougie Hamilton (Hurricanes)     

Selke (meilleur attaquant défensif)    

  • Sean Couturier (Flyers)  
  • Patrice Bergeron (Bruins)  
  • Ryan O’Reilly (Blues)     

Calder (meilleure recrue)    

  • Cale Makar (Avalanche)   
  • Quinn Hughes (Canucks)   
  • Victor Olofsson (Sabres)     

Lady Byng (joueur le plus gentilhomme)    

  • Nathan MacKinnon (Avalanche)   
  • Auston Matthews (Maple Leafs)   
  • Ryan O’Reilly (Blues)     

Vézina (meilleur gardien)    

  • Connor Hellebuyck (Jets)  
  • Ben Bishop (Stars)  
  • Darcy Kuemper (Coyotes)    

Jack-Adams (entraîneur par excellence)    

  • Mike Sullivan (Penguins)   
  • John Tortorella (Blue Jackets)  
  • Craig Berube (Blues)    

Jim Gregory (meilleur directeur général)   

  • Joe Sakic (Avalanche)  
  • John Chayka (Coyotes)   
  • Doug Armstrong (Blues)     

Rod-Langway (meilleur défenseur à caractère défensif)    

  • Jaccob Slavin (Hurricanes)  
  • Victor Hedman (Lightning)  
  • Roman Josi (Predators)    

Retour de l’année    

  • William Nylander (Maple Leafs)   
  • Anthony Duclair (Sénateurs)   
  • Max Pacioretty (Golden Knights)