LNH

Kovalchuk propose un changement aux tirs de barrage

Publié | Mis à jour

Devrait-on prolonger la durée de la prolongation à 3 contre 3 dans la Ligue nationale de hockey?

Le réseau Sportsnet s’est penché sur la question en invitant les joueurs à prendre position. Du lot, c’est l’attaquant des Canadiens de Montréal Ilya Kovalchuk qui a offert l’opinion qui sortait le plus des sentiers battus.

Plutôt que de changer le format de la période supplémentaire, le Russe estime que l’on devrait revoir le fonctionnement des tirs de barrage.

«Les trois premiers tireurs devraient être différents joueurs, mais ensuite le même patineur devrait être en mesure de s’élancer à nouveau, a-t-il proposé. Cela créerait une bataille, par exemple, entre Patrick Kane et Connor McDavid. Ils pourraient s’exécuter l’un après l’autre, et ce serait excellent pour les partisans.»

Kovalchuk apprécie la fusillade et fait valoir que, déjà, la grande majorité des matchs se terminent sans qu’on puisse avoir droit à cette séance depuis l’instauration du 3 contre 3. Avec une prolongation de, disons, sept minutes, les tirs de barrage se feraient encore plus rares.

 «Je pense que c’est bien comme c’est en ce moment, a insisté l’ancien marqueur de 50 buts. Les gens ne peuvent rester dans l’amphithéâtre jusqu’à minuit. Ils doivent rentrer à la maison, dormir et mettre les enfants au lit.»

Parions que «Kovy» est un peu biaisé, car sa fiche en fusillade n’est pas mauvaise du tout : 29 buts en 68 tentatives pour une efficacité de 42,6%. En fait, depuis 2010-2011, son rendement est le meilleur du circuit (64,5%) parmi les joueurs ayant marqué au moins 20 buts dans ce contexte.