TENNIS-AUS-OPEN

Crédit : AFP

Tennis

Zverev promet sa prime de vainqueur aux Australiens

Publié | Mis à jour

Si Rafael Nadal a brillé mardi sous le soleil de Melbourne pour passer le 1er tour de l'Open d'Australie, Alexander Zverev a lui flambé en soirée en promettant jusqu'à sa prime de vainqueur à la lutte contre les incendies qui ravagent le pays.

«Je donnerai 10 000 dollars par victoire» à la lutte contre les incendies, a lancé l'Allemand avant d'aller encore plus loin: «Je sais que je ne suis pas le favori pour remporter le tournoi, mais si je le gagne, je reverserai ma prime jusqu'au dernier centime !»

La prime au vainqueur de la finale du tournoi est de 4,12 millions de dollars australiens (2,55 millions d'euros). Il doit déjà 10.000 dollars pour sa victoire au premier tour contre Marco Cecchinato (77e) 6-4, 7-6 (7/4) 6-3.

Nadal, en quête d'un 20e titre en Majeur pour égaler Roger Federer, a expédié en 2h02 le Bolivien Hugo Dellien (73e) 6-2, 6-3, 6-0. La veille, Federer n'avait mis que 1h21 pour disposer de Steve Johnson (75e). Le tenant du titre Novak Djokovic avait lui remporté son premier match, lundi, en 2h16 mais en cédant un set à l'Allemand Jan-Lennard Struff (37e) qui représentait sans doute un adversaire plus coriace.

L'Autrichien Dominic Thiem (5e), l'un des candidats à la succession du Big 3 au palmarès d'un tournoi du Grand Chelem (Federer, Nadal et Djokovic se sont partagé les 12 derniers), a lui aussi aisément passé le premier tour mardi.

Medvedev est là

Il a écarté le Français Adrian Mannarino (44e) 6-3, 7-5, 6-2.

En soirée, Daniil Medvedev (4e) qui avait donné bien du fil à retordre à Nadal en finale du dernier US Open a fait une bonne entrée en matière face à l'Américain Frances Tiafoe (50e) qu'il a battu 6-3, 4-6, 6-4, 6-2.

«Il avait atteint les quarts l'an dernier donc je savais que ce serait difficile et donc je suis très content d'avoir gagné, a déclaré le Russe. Il y a beaucoup de choses que j'aurais pu mieux faire, en particulier je ne suis pas content de mon service, mais c'était un premier tour», a commenté Medvedev qui avait atteint les 8es de finale l'an dernier.

Dans le tableau féminin, Pliskova, N.2 mondiale et demi-finaliste l'an dernier, a dominé Kristina Mladenovic (41e) 6-1, 7-5.

La Tchèque n'a pas laissé la Française prendre confiance, elle qui avait battu la N.1 mondiale Ashleigh Barty en novembre pour permettre à la France de battre l'Australie à domicile en finale de la Fed Cup.

Avenir incertain pour Sharapova

«J'ai très bien commencé le match et il est clair qu'elle a ensuite élevé son niveau de jeu au second set, ce qui fait que le match s'est resserré», a commenté Pliskova qui a reconnu avoir été nerveuse à l'entame de la partie, «ce qui est normal en début de tournoi».

«Je ne me sentais pas au mieux alors bien sûr, c'est un bon résultat pour commencer», a ajouté la Tchèque.

La journée a aussi été marquée par la nouvelle élimination au 1er tour d'un Grand Chelem de Maria Sharapova, battue 6-3, 6-4 par la Croate Donna Vekic (20e).

Cette défaite a semblé jeter un voile de doute sur l'avenir de la Russe, 145e mondiale mais qui va chuter au-delà de la 350e place, selon la WTA, à l'issue de cet Open d'Australie où elle avait atteint les 8es de finale l'an dernier.

Depuis, elle n'a plus gagné le moindre match dans un Majeur.

«Je ne sais pas, je ne sais pas», a-t-elle répondu à l'AFP qui lui demandait si Melbourne la reverrait en 2021, restant tout aussi vague sur la suite de la saison 2020.

«Honnêtement, je vous répondrais bien, mais je ne sais pas, tout simplement. Je n'ai pas encore réfléchi à mon programme à partir d'ici», a dit la Russe.

Invitée par les organisateurs malgré une année 2019 difficile, l'ex-N.1 mondiale âgée de 32 ans est tombée à la 147e place mondiale après sa défaite au premier tour de l'US Open en août contre Serena Williams, son dernier match de 2019.