Camp Canadiens

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens de Montréal

S'entraîner avec Price: un couteau à double tranchant

Publié | Mis à jour

Le gardien de but des Canadiens de Montréal Carey Price est l'un des meilleurs de sa profession depuis plusieurs années, on le sait.

Et il n'est pas seulement excellent lors des matchs, il l'est aussi lors des entraînements, comme l'ont mentionné quelques joueurs du Tricolore à The Athletic .

Voici ce qu'ils ont dit à ce sujet...

«C'est vraiment bien [de s'entraîner contre lui], mais ça peut aussi être l'inverse, a avoué Phillip Danault. Il peut détruire ta confiance, mais c'est un bon défi. Quand tu marques, t'es heureux, quand il fait un gros arrêt, c'est normal.»

«Je ne marque pas vraiment souvent contre lui, a admis la recrue Nick Suzuki. Quand j'y arrive, je me sens plutôt bien. On lance tellement vers lui, on devrait marquer plus souvent, c'est pour ça qu'il est le meilleur.»

«C'est très frustrant de s'entraîner contre "Pricey", a pour sa part indiqué Artturi Lehkonen. Tu dois te donner à 100% chaque fois que tu lances si tu veux marquer, c'est pourquoi tu te sens si bien lorsque tu y arrives.»

«Même si le filet est ouvert, il y a un bâton, un patin ou une jambière qui apparaît de nulle part, a dit Jesperi Kotkaniemi. J'aimerais marquer plus souvent, mais je ne peux tout simplement pas.»

«C'est l'fun, il est l'un des meilleurs de la ligue et c'est toujours plaisant de se mesurer aux meilleurs, a quant à lui déclaré Ilya Kovalchuk.

Le Russe de 36 ans s'est d'ailleurs fait demander s'il taquinait son nouveau coéquipier quand il trouvait le fond du filet contre lui.

«Je n'ai pas encore marqué assez souvent [contre lui] pour me permettre ça», a-t-il répondu avec un sourire.