Canadiens de Montréal

Kovalchuk comme Kovalev

Kovalchuk comme Kovalev

Félix Séguin, TVA Sports

Publié 20 janvier
Mis à jour 20 janvier

L’arrivée d’Ilya Kovalchuk avec les Canadiens de Montréal me rappelle celle d’Alex Kovalev en 2004. 

Kovalev avait été acquis des Rangers de New York dans le dernier droit menant aux séries éliminatoires.  

Les joueurs des Canadiens et les partisans avaient été agréablement surpris par l’acquisition de Kovalev qui bénéficiait d’une réputation favorable dans la LNH en raison de son talent. 

À l’instar de Kovalchuk, Kovalev nous avait aussi charmés en raison de son charisme et surtout par ses performances notamment en séries éliminatoires cette année-là. Kovalev avait marqué six buts en 11 matchs éliminatoires. 

Kovalev, qui écoulait alors la dernière année de son contrat, avait tellement aimé son nouvel environnement qu’il avait accepté un contrat de quatre ans d’une valeur de 18 millions $ avec les Canadiens. 

Il est important de préciser qu’à l’époque Kovalev était âgé de 31 ans alors Kovalchuk aura 37 ans au mois d’avril. 

Est-ce que Kovalchuk sera tenté d’imiter Kovalev? Est-ce que Marc Bergevin souhaite que Kovalchuk fasse partie de son plan pour l’an prochain? 

Je crois qu’il s’agit de deux questions qui vont demeurer sans réponse dans les prochaines semaines. 

Pourquoi? 

Premièrement, les dirigeants des Canadiens vont décider s’ils lancent ou non la serviette sur la présente saison. Et deuxièmement, la haute direction, si elle met une croix sur la saison, déterminera la valeur de Kovalchuk sur le marché des transactions. 

Kovalchuk le charmeur 

Avouez-le. Nous sommes sous le charme d’Ilya Kovalchuk 

Nous l’avons été une première fois lorsqu’il a prononcé quelques mots en français lors de son premier point de presse. «Je suis très heureux d’être ici à Montréal», avait-il dit avec un large sourire. 

C’était une très belle entrée en matière pour celui qui a déjà connu deux saisons de 50 buts au cours de sa carrière. 

Cependant, c’est vraiment son rendement sur la glace qui charme les partisans des Canadiens. 

Kovalchuk joue avec entrain, combativité et conviction. Il démontre qu’il a à cœur les succès de l’équipe. De plus, son comportement est contagieux sur les jeunes joueurs du Tricolore. 

À cela, vous pouvez ajouter la qualité de ses performances. Depuis son premier match, Kovalchuk occupe le premier rang des Canadiens pour les buts (4) et il partage le premier rang avec Tomas Tatar pour les points (8). 

De plus, il s’est retrouvé sur la glace pour la moitié des buts (10 sur 20) des Canadiens. Bref, son apport est indéniable et il est directement responsable des récents succès de l’équipe. 

Kovalchuk devance Pavel Bure 

C’est passé inaperçu, mais Kovalchuk est passé devant Pavel Bure depuis son arrivée avec les Canadiens. 

Kovalchuk occupe maintenant le quatrième rang dans l’histoire de la LNH pour les buts marqués par un joueur russe. 

Buts LNH - Meneurs russes   

  • Alexander Ovechkin: 692 
  • Sergei Federov: 483 
  • Alexander Mogilny: 473 
  • Ilya Kovalchuk: 440 
  • Pavel Bure: 437