Crédit : AFP

Tennis

Après la pluie, Raonic ne met pas de temps

TVA Sports et Agence QMI

Publié | Mis à jour

Milos Raonic a enlevé le dernier jeu nécessaire à sa victoire au premier tour des Internationaux d’Australie, mardi, presque une journée complète après l’interruption de son match contre Lorenzo Giustino en raison de la pluie.

Le Canadien l’a emporté 6-2, 6-1, 6-3 sur l’Italien, une 150e raquette mondiale invitée à l’affronter après le forfait du Moldave Radu Albot.

L’Ontarien, 35e au monde, menait 5-2 en troisième manche quand la pluie s’est abattue sur Melbourne, jeudi. Comme la rencontre était disputée sur un court dépourvu de toit, Raonic a dû patienter.

Le puissant serveur a fait honneur à sa réputation obtenant neuf as. Le service du colosse de 6 pi 5 po a encore une fois été dévastateur. Raonic a notamment marqué des points sur 86% de ses premiers services et sur 70% de ses deuxièmes balles.

Le Canadien a brisé Giustino à six reprises et n’a pas même laissé une chance à son adversaire de lui voler son service.

Raonic est le premier représentant de l’unifolié à atteindre le deuxième tour du prestigieux tournoi cette année.

Milos, 32e tête de série et spécialiste du dur, a obtenu certains des meilleurs résultats de sa carrière en grand chelem en Australie. Le canonnier de Thornhill a participé aux demi-finales en 2016 et participé trois autres fois aux quarts de finale.

Le premier tournoi du Grand Chelem de l'année est menacé par les fumées toxiques provenant des incendies monstres qui ravagent l'Australie, offrant une qualité d'air jugée «bonne». Mais ce sont les intempéries qui ont contrarié le programme.