Leylah Annie Fernandez

Photo : Leylah Annie Fernandez Crédit : AFP

Tennis

Tous les yeux rivés sur Leylah Annie Fernandez

Publié | Mis à jour

Considérant l’absence de Bianca Andreescu, qui se remet d’une blessure à un genou, les regards se tournent vers la jeune Québécoise Leylah Annie Fernandez, la seule Canadienne dans le tableau principal des Internationaux de tennis d’Australie.

Fernandez, qui a assuré sa qualification pour le premier tournoi du Grand Chelem de sa carrière samedi, sera confrontée à l’Américaine Lauren Davis, 65e au monde, au premier tour.

Âgée de 17 ans, l’athlète originaire de Laval est déjà la deuxième Canadienne la mieux classée par la WTA, au 206e rang, tandis qu’Eugenie Bouchard se retrouve 211e. Fernandez pourrait toutefois profiter des Internationaux d’Australie pour entamer une ascension rapide.

Advenant une victoire contre Davis lundi, Fernandez risque toutefois d’affronter l’Ukrainienne Elina Svitolina, cinquième tête de série, dès le match suivant.

Chose certaine, Fernandez n’a pas fini de faire jaser. En juin dernier, elle s’était signalée en remportant le titre junior au tournoi de Roland-Garros, à Paris.

Auger-Aliassime contre Gulbis

Chez les hommes, le Québécois Félix Auger-Aliassime connaît maintenant l’identité de son adversaire au premier tour de ces Internationaux d’Australie, également lundi, et ce sera le Letton Ernests Gulbis, issu des qualifications.

Gulbis, ancien membre du top 10 mondial, occupe présentement le 254e échelon de l’ATP. Auger-Aliassime l’a déjà affronté une fois, sur le gazon de Stuttgart, l’an dernier. Le Québécois de 19 ans l’avait emporté en deux manches de 7-5 et 6-3.

Trois autres joueurs représentent le Canada dans le tableau masculin, en Australie : Denis Shapovalov, Milos Raonic et Vasek Pospisil.