Gala Eye of the Tiger Management

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Boxe

Kim Clavel se sépare de son promoteur

Agence QMI

Publié | Mis à jour

La boxeuse Kim Clavel a pris la décision de ne pas renouveler son entente promotionnelle avec Eye of the Tiger Management (EOTTM) alors que son contrat avec l'organisation montréalaise arrivait à échéance le mois dernier.

«Nous sommes fiers du travail que nous avons accompli ensemble et lui souhaitons une bonne continuité pour la suite de sa carrière», a simplement mentionné le président d'EOTTM, Camille Estephan, par voie de communiqué. 

C'est donc d'un commun accord que les deux parties mettent fin à leur association. EOTTM n'entend pas se prévaloir de la clause de premier refus.

Selon ce qu’a appris notre collègue Nancy Audet, la pugiliste de 29 ans est très proche des entraîneurs Stephan Larouche, Pierre Bouchard et Carl Handy. Elle ne se voit pas atteindre les plus hauts sommets sans leur expertise.

Larouche et Eye of the Tiger Management sont en froid depuis un certain temps et ils ne veulent pas travailler ensemble.

À son plus récent combat, Clavel (11-0, 2 K.-O.) avait vaincu en décembre la Mexicaine Esmeralda Gaona Sagahon par décision unanime des juges pour obtenir le titre vacant de la NABF des poids mi-mouches.

La Québécoise a connu toute une ascension cette année en mettant la main sur cette première ceinture. Si son prochain promoteur n’est pas connu dans l’immédiat, il ne faudrait pas s'étonner de la voir sur la carte du gala mettant en vedette le Russe Artur Beterbiev le 28 mars à Québec, s’il a bel et bien lieu.