Série boxe CHRONO AVIATION

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Boxe

Rivas en mode séduction

Mathieu Boulay

Publié | Mis à jour

Comme à chaque combat d’Eleider Alvarez, le poids lourd Oscar Rivas est dans les parages pour encourager son ami. Toutefois, il se pourrait bien qu’il en profite pour discuter avec les dirigeants de Top Rank.

Rivas (26-1, 18 K.-O.) attends toujours la conclusion des négociations de son promoteur Yvon Michel et de son gérant Stéphane Lépine avec Matchroom qui ont été amorcées depuis plusieurs semaines.

Michel et Lépine étaient très près d’une entente avec Matchroom et le promoteur britannique Eddie Hearn. Toutefois, après que l’ancien adversaire de Rivas Dillian Whyte a été blanchi de toutes les accusations de dopage qui pesaient contre lui, les deux hommes d’affaires québécois n’ont plus de nouvelles de la part de l’autre partie.

Étrange façon de clore des discussions qui semblaient se diriger vers un pacte très lucratif pour le Québécois. Le clan de Rivas pourrait maintenant se tourner vers Top Rank qui a donné la chance au boxeur de GYM de relancer sa carrière en 2019 avec une victoire contre Bryant Jennings.

«On cherche un bon contrat pour que je puisse boxer dans de bons galas, a indiqué Oscar Rivas lorsque rencontré par le Journal de Montréal hier. On va parler avec les personnes concernées et on verra ce qui va se présenter à nous par la suite. On va prendre la bonne décision pour ma carrière.»

Michel ne détesterait pas de placer son poids lourd sur la carte du 28 mars à Québec dans un duel significatif. Par contre, il faut voir si Top Rank serait intéressé par cette avenue.

Ruiz dans la mire

Rivas est prêt à affronter n’importe qui. Pour le moment, il est conscient que des affrontements contre Deontay Wilder ou Anthony Joshua sont irréalistes.

Cependant, il a deux candidats intéressants en tête.

«J’aimerais affronter Andy Ruiz ou Daniel Dubois, a mentionné le protégé de Marc Ramsay. J’ai déjà affronté Ruiz chez les amateurs lors des qualifications olympiques en 2007.

Je l’ai battu et du même coup, je l’ai empêché de participer aux Jeux olympiques. Je crois que ça ferait un bon combat. Je suis prêt pour tous les défis.»