Crédit : TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Canadiens de Montréal

Le CH s’intéresse toujours à Trois-Rivières

Publié | Mis à jour

Le projet d’implantation d’une équipe de hockey professionnel à Trois-Rivières, club-école du Canadien dans la ligue Premier AA (ECHL), n’est pas mort. Loin de là!

«Le Canadien de Montréal est disposé à s’engager à devenir le principal associé pour une franchise de Trois-Rivières au sein de la ECHL», peut-on lire dans une lettre envoyée par John Sedgwick, vice-président des opérations hockey et des affaires juridiques du Canadien, aux autorités municipales de Trois-Rivières.

Le quotidien Le Nouvelliste a rapporté, vendredi, le contenu de cette lettre destinée au maire de Trois-Rivières Jean Lamarche de même qu’aux différents conseillers municipaux.

«Nous n’avons pas d’équipe affiliée dans la ECHL actuellement et l’opportunité de combler ce vide avec une franchise à moins de 150 km du Centre Bell et de la Place Bell est très attrayante pour nous», a également écrit M. Sedgwick.

Un club-école de l’ECHL à Trois-Rivières viendrait faciliter les choses pour l’organisation du Canadien, dont pour le Rocket de Laval, qui évolue dans la Ligue américaine.

Les discussions vont bon train en Mauricie alors que Trois-Rivières doit profiter d’un tout nouveau Colisée à compter de l’hiver 2020. L’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), qui mise sur l’équipe des Patriotes, est aussi intéressée à occuper le nouvel aréna dès cette année.