SPO-EXPOS FEST 2019

Crédit : TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Baseball - MLB

Larry Walker immortalisé par les Rockies

Publié | Mis à jour

En attendant de savoir s’il fera son entrée au Temple de la renommée du baseball, Larry Walker est honoré par les Rockies du Colorado, qui ont annoncé, vendredi, le retrait de son numéro 33.

La cérémonie aura lieu le 19 avril prochain, au Coors Field, alors que les Rockies disputeront le troisième match d’une série de trois contre les Cardinals de St. Louis.

Après avoir disputé les six premières saisons de sa carrière avec les Expos de Montréal, Walker s’est joint aux Rockies en 1995. Le voltigeur a évolué avec la formation du Colorado pendant un peu plus de neuf saisons, puis il a terminé sa carrière avec les Cards en 2005.

«Il n’y a pas plus grand honneur qu’une organisation puisse faire à un joueur que de retirer son numéro, a réagi Walker sur le compte Twitter des Rockies. Je ne peux pas dire à quel point je suis renversé par ce geste. Je suis à la fois excité et honoré, et je suis impatient de voir mon numéro accroché à côté de celui du plus grand joueur des Rockies de tous les temps, soit le 17 (Todd Helton).»

Avant celui de Walker, seul le numéro de Helton avait été retiré par les Rockies.

À propos de sa possible intronisation au Temple de la renommée à Cooperstown, Walker saura ce mardi 21 janvier s’il est sélectionné à sa 10e et dernière année d’admissibilité. Son nom figure présentement sur 142 des 160 premiers bulletins de vote dévoilés, soit un taux de 85%. Il doit demeurer au-dessus de la barre des 75% tandis que le scrutin compte, au total, 412 votants.

Un joueur hors pair

Aujourd’hui âgé de 53 ans, le Britanno-Colombien demeure le seul joueur dans l’histoire des Rockies à avoir reçu le titre de joueur le plus utile de la Nationale, en 1997. Il a conclu sa carrière avec une moyenne au bâton de ,313 et un total de 383 circuits.

«Larry Walker avait tous les outils et était le joueur le plus instinctif que je n’ai jamais vu jouer, a déclaré le propriétaire des Rockies Dick Monfort, par communiqué. Il a eu une carrière incroyable de 17 saisons dans les grandes ligues. D’avoir le numéro 33 accroché dans les hauteurs du Coors Field nous rappellera le vaste talent de Larry Walker dont nous avons tous eu la chance de témoigner au Colorado.»