Tennis

Félix Auger-Aliassime passe près de la finale à Adélaïde

Publié | Mis à jour

Le Québécois Félix Auger-Aliassime a été défait en demi-finale du tournoi de l'ATP d'Adélaïde, en Australie, vendredi.       

En effet, le joueur de 19 ans, deuxième favori de la compétition et 22e joueur au monde, a plié l'échine devant le Russe Andrey Rublev, 18e au monde et troisième tête de série de l'épreuve, 7-6 (5), 6-7 (7), 6-4.         

La rencontre a duré 2h59.     

Les deux premières manches se sont décidées au jeu décisif. D'ailleurs, lors du second bris d'égalité, Auger-Aliassime a sauvé deux balles de match.  

Le Québécois s'est forgé une avance de 3-0 à la troisième manche, mais a vu le Russe renverser la vapeur en brisant «FAA» à deux reprises.  

Au final Auger-Aliassime a claqué 19 as et commis seulement trois doubles fautes.  

Rublev, qui est toujours invaincu en 2020 après avoir remporté le tournoi de Doha au Qatar la semaine dernière, affrontera en finale le Sud-Africain Lloyd Harris, 92e au classement de l'ATP.      

Paire rejoint Humbert en finale à Auckland 

Une finale franco-française à Auckland! Benoît Paire a disposé vendredi du Polonais Hubert Hurkacz 6-4, 6-7 (1), 6-2 pour rejoindre son jeune compatriote Ugo Humbert, qualifié pour sa première finale en carrière aux dépens de l'Américain John Isner. 

Il s'agit de la première finale 100% tricolore du circuit ATP depuis celle de Montpellier en février 2019, remportée par Jo-Wilfried Tsonga contre Pierre-Hugues Herbert. 

À Auckland, Paire a concédé la deuxième manche au bris d'égalité à Hurkacz avant de redevenir intraitable durant le set décisif, remporté sur le service du Polonais de 22 ans. De bon augure pour les Internationaux d'Australie, où il entre en lice lundi contre l'Allemand Cedrik-Marcel Stebe. 

Humbert a été plus tranchant contre Isner. Le Français ne s'est jamais mis en difficulté, n'offrant aucune balle de bris au vétéran de 34 ans pour l'emporter 7-6 (5), 6-4. 

Humbert, 57e mondial, n'a notamment concédé aucun point sur son premier service. À 21 ans, il se qualifie pour la première finale de sa carrière.