LNH

Peter DeBoer et Gerard Gallant ont réglé leurs comptes

TVA Sports et Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le congédiement de l’entraîneur-chef Gerard Gallant en a surpris plusieurs à Las Vegas, ce qui amène son remplaçant Peter DeBoer à croire que les Golden Knights ne visent rien de moins que la coupe Stanley.

«C’est une équipe dont l’objectif est de gagner la coupe Stanley, a ainsi constaté DeBoer, jeudi, lors d’une rencontre avec la presse. Un peu d’adversité est toujours une bonne chose.»

Il n’a suffi que quatre défaites consécutives pour que le directeur général Kelly McCrimmon décide de congédier Gallant.

«Afin d’atteindre notre plein potentiel, nous avons déterminé qu’un changement d’entraîneur était nécessaire, avait affirmé McCrimmon pour justifier sa décision. Notre équipe est capable de plus que ce qui a été démontré cette saison.»

Une éthique de travail et du caractère

DeBoer, qui a lui-même affronté les Golden Knights au premier tour des séries en 2019 à la barre des Sharks de San Jose, parle d’une équipe très intéressante.

«Quand tu es sur l’autre banc, tu as une autre perspective. Je peux vous dire à quel point c’est positif. Il y a une éthique de travail, un esprit de compétition et du caractère dans ce vestiaire.»

«Je suis excité, c’est mon type de club, a ajouté DeBoer. Ce sont mes types de joueur.»

Peter DeBoer et Gerard Gallant ont fait la paix

DeBoer et son prédecesseur Gallant ont été impliqués dans une courte guerre de mots pendant les dernières éliminatoires, en avril. Le premier a accusé son homologue de constamment parler à ses joueurs sur la glace. L'autre a réagi en le qualifiant de «clown».

Ils ont toutefois réglé leurs comptes. Les deux rivaux s'affrontaient dans le Nevada en lever de rideau et ils en ont profité pour enterrer la hache de guerre.

«Gerard et moi, nous nous sommes parlé au début de la saison à Vegas. Nous avons eu une bonne conversation. C’est ce qui arrive dans le feu de l’action entre deux personnes compétitives.

«Je ne veux pas parler pour Gerard, mais c’est de l’histoire ancienne.»