Canadiens de Montréal

Les partisans du CH veulent Gerard Gallant

Publié | Mis à jour

Les partisans des Canadiens de Montréal se sont prononcés. Advenant un congédiement de Claude Julien, une majorité voudrait voir Gerard Gallant lui succéder derrière le banc.

Dans un sondage Helix publié sur la page d’accueil du TVASports.ca, 54,5% des répondants avaient répondu «oui», en date de jeudi avant-midi, à la question «Si Claude Julien est congédié d'ici la fin de la saison, aimeriez-vous voir Gerard Gallant le remplacer?».

À voir dans la vidéo, ci-dessus, Marc Bergevin est-il sur le point de décider du sort des Canadiens?

Gallant, qui a travaillé comme instructeur adjoint avec le Tricolore de 2012 à 2014 avant d’être embauché par les Panthers de la Floride, a été congédié par les Golden Knights de Vegas mercredi, au lendemain du quatrième revers d’affilée encaissé par le club.

L’instructeur de 56 ans a remporté le Jack-Adams en 2018, après avoir perdu face aux Capitals de Washington en finale de la Coupe Stanley.

L’an dernier, les Chevaliers Dorés ont plié l’échine en sept matchs au premier tour des séries, face aux Sharks de San Jose dirgés par Peter DeBoer. Ce dernier a été nommé comme remplaçant de Gallant, qui a compilé un dossier de 118-75-20 depuis l’inauguration des Golden Knights en 2017.

L’ancien coéquipier de Steve Yzerman est pressenti comme étant le prochain pilote des Red Wings, un mandat qui le réunirait avec «Stevie Y», directeur général de la concession. D’autres croient qu’il pourrait logiquement être nommé à la barre de la prochaine équipe d’expansion à Seattle.

Julien sur la sellette?

Pour revenir à Julien, l’entraîneur franco-ontarien pourrait sentir la soupe chaude, puisque le Tricolore n’a que deux gains à ses 10 dernières sorties (2-7-1) et ses chances d’accéder aux éliminatoires sont quasi nulles.

Le Bleu-blanc-rouge (47 points) était à neuf points du dernier rang donnant accès aux éliminatoires, position détenue par les Flyers de Philadelphie. Les deux équipes avaient rendez-vous jeudi soir.

Les Montréalais (20-21-7) affronteront ensuite les Golden Knights avant le congé du match des étoiles.

Julien, qui en est à son deuxième séjour chez le CH, se situe au sixième rang de l’histoire de l’équipe pour les victoires (181), les matchs dirigés (395), ainsi que les points au classement (416).

Aucun instructeur en chef anglophone unilingue n’a été nommé par l’organisation depuis le mandat intérimaire de Randy Cunneyworth, en 2011-2012, lors des 50 dernières rencontres du calendrier suivant le congédiement de Jacques Martin.