Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LNH

Les Blackhawks au plus fort de la course dans l’Ouest

Agence QMI / François-David Rouleau

Publié | Mis à jour

En remportant une troisième victoire de suite, mercredi soir, les Blackhawks de Chicago sont revenus au plus fort de la lutte dans la course aux équipes repêchées dans l’Ouest.

Après avoir raté les deux derniers rendez-vous printaniers, les champions de la Coupe Stanley en 2010, 2013 et 2015 n’ont pas baissé les bras. C’est vrai qu’ils ont connu des jours meilleurs dans la dernière décennie, mais ils ne sont plus qu’à quatre points des Jets de Winnipeg et des Canucks de Vancouver, qui possèdent les ultimes billets vers les séries.

Un laborieux début de saison, des leaders comme le capitaine Jonathan Toews au neutre, de nouveaux visages, de vertes recrues et de nombreuses blessures expliquent entre autres pourquoi les Hawks ont traîné de la patte cet automne.

Mais le capitaine a repris ses esprits depuis novembre. Il a récolté 38 points à ses 36 matchs l’amenant à Montréal, avant celui d’hier, lors duquel il a également noirci la feuille de pointage sur la réussite d’Alex DeBrincat. Depuis une semaine, il roule à un train d’enfer en multipliant les performances de plusieurs points. De toutes les missions que lui confie l’entraîneur-chef Jeremy Colliton, le centre de 31 ans à l’éthique de travail irréprochable a aussi redressé la barre en défensive.

Le grand frère

Il a également pris sous son aile la recrue tchèque Dominik Kubalik, qui a fait des pas de géants à ses côtés. De l’avis de l’instructeur, l’ailier de 24 ans, qui évoluait en Europe jusqu’à l’an passé, possède un don.

«Il n’est pas statique dans l’enclave à frapper sur les rondelles. Il marque en patinant, en attaquant le filet, en faisant de petits jeux rapides ou en sautant sur les rondelles libres, a expliqué Colliton. C’est pourquoi il s’est tant amélioré.»

Aux côtés de Toews, pas le choix de s’impliquer.

Le capitaine assure qu’avec la contribution de tous ses coéquipiers dans le dernier droit de la saison, il n’est pas question de rater les séries. Ils feront face à deux tests ce week-end en se mesurant aux Maple Leafs à Toronto et aux Jets à domicile.