Canadiens de Montréal

«Tu n’as plus de crédibilité si tu changes de plan chaque six mois»

TVA Sports

Publié | Mis à jour

Même si les Canadiens ont retrouvé le chemin de la victoire, l’équipe est toujours en mauvaise position au classement. À l’approche du match des étoiles, Marc Bergevin doit décider s’il est acheteur ou vendeur. 

Selon Dave Morissette, si le Tricolore connait une série de défaites, il sera trop tard rendu à la pause du match des étoiles pour bouger. Tandis qu’aujourd’hui, «le Canadien peut encore y croire.»  

Sauf que la troupe de Claude Julien retombe en léthargie, «je pense à vendre et à développer mes gars. Je pense peut-être à vendre où à me débarrasser de certains joueurs» ajoute l’animateur. 

Sauf que de son côté, Mike Bossy pense que «tu ne peux pas faire joueur juste les jeunes avec l’équipe. Il faut que tu gardes des vétérans.» 

Notre analyste n’échangerait pas Carey Price et Shea Weber, deux joueurs importants qui font partie du noyau de l’équipe, mais il n’est pas contre l’idée de laisser Kovalchuk, peut-être Tatar, «si on peut avoir quelque chose.» 

Toujours selon Bossy, l’important pour Bergevin est de rester fidèle à son plan et de faire ce qui le mieux pour l’avenir de l’équipe, car «tu n’as plus de crédibilité si tu changes de plan à chaque six mois.» 

 Voyez la discussion à Dave Morissette en direct dans la viséo ci-dessus.