Crédit : AFP

NFL

NFL: 5 joueurs à surveiller en finale d'association

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Les amateurs de la NFL sont comblés par des performances enlevantes en ces éliminatoires 2020. Le carré d’as est maintenant connu, alors que les Titans du Tennessee se mesureront aux Chiefs de Kansas City et les 49ers de San Francisco affronteront les Packers de Green Bay. Voici cinq joueurs à surveiller lors de ces confrontations. 

-Derrick Henry 

Henry a été de loin le joueur le plus occupé de la victoire surprise des Titans sur les Ravens de Baltimore. Véritable homme à tout faire, le porteur de ballon a couru 30 fois pour des gains de 195 verges. 

• À lire aussi: Julian Edelman arrêté par la police 

• À lire aussi: Après les «Pats», les Titans se paient les Ravens 

L’homme de 26 ans s’est aussi improvisé comme receveur et même quart-arrière. Henry a en effet lancé une courte passe de touché de trois verges en direction de Corey Davis au début du troisième quart. 

Les Chiefs devront l’avoir à l’œil, puisque «King Henry» semble vouloir tout faire lui-même. 

-Travis Kelce 

Parlant des Chiefs, Patrick Mahomes sera bien entendu couvert par la défensive des Titans, mais ceux-ci devront tenter de contenir l’ailier rapproché Travis Kelce. Celui-ci a été la cible préférée de Mahomes, qui lui a envoyé trois de ses cinq passes dans la zone payante, dimanche, face aux Texans de Houston. 

Ce qu’il faut préciser, c’est que Kelce a tout fait cela en un seul quart, une première dans l’histoire des éliminatoires. Même s’il a semblé touché aux ischio-jambiers en fin de première demie, le joueur a confirmé aux médias que rien ne pourrait l’empêcher de participer à cette finale de l’Association américaine. 

-Jimmy Garoppolo 

Le quart-arrière des 49ers sera à surveiller non pas parce qu’il a connu une performance exceptionnelle lors de sa dernière sortie, mais plutôt parce qu’il devra se racheter après son match décevant. 

Heureusement pour Garoppolo, son jeu au sol et sa défensive ont volé le match face aux Vikings du Minnesota. L’Américain, lui, n’a réussi que 11 de ses 19 passes pour des gains de 131 verges, un touché et une interception. 

Garoppolo pourrait difficilement être moins visible face aux Packers. Heureusement pour lui, les 49ers avaient détruit l’équipe du Wisconsin par la marque de 37 à 8 au mois de novembre. 

-La défensive des 49ers 

La clé du match pour Green Bay devra toutefois être de trouver une façon de passer outre l’hermétique défensive des 49ers. Les joueurs de cette unité ont taillé en pièces la ligne offensive de Kirk Cousins, trouvant notamment une brèche six fois pour des sacs du quart. 

Aaron Rodgers devrait être constamment sous la pression de Nick Bosa, qui a réalisé deux sacs et six plaqués samedi. 

Lors de la seule confrontation entre les 49ers et les Packers cette saison, l’attaque de Green Bay avait été limitée à huit petits points. San Francisco a d’ailleurs remporté ses deux plus récents duels éliminatoires face à Green Bay. 

-Davante Adams 

Si la tendance se maintient, Rodgers pourra compter sur Davante Adams pour alimenter son attaque. Le receveur de passes a établi un record des Packers en obtenant 160 verges dans un match éliminatoire, et ce, en huit attrapés seulement, dimanche face aux Seahawks de Seattle. 

Avec sa moyenne de 20 verges par passe captée, le joueur de 27 ans sera à surveiller. Cependant, la moitié des passes complétées de Rodgers l’ont été par Adams, ce qui pourrait rendre la tâche plus facile aux «Niners», s’ils arrivent à isoler celui-ci.