LHJMQ

LHJMQ: l’année des Saguenéens?

Publié | Mis à jour

Les Saguenéens de Chicoutimi sont actuellement au deuxième rang du classement général de la LHJMQ derrière le Phoenix de Sherbrooke. Avec leurs récentes acquisitions, les «Sags» seront-ils en mesure d’aller jusqu’au bout? 

La formation du Saguenay a ajouté les attaquants Raphaël Lavoie et Dawson Mercer à un groupe qui comprenait déjà Rafaël Harvey-Pinard, Samuel Houde et Hendrix Lapierre.  

D’ailleurs, Lavoie a déjà commencé à contribuer offensivement avec quatre points en trois matchs. 

«À peine arrivé du Championnat du monde, il tenait à venir jouer dans les Maritimes avec nous, a souligné l’entraîneur-chef et directeur général de l’équipe, Yanick Jean, mardi matin lors de l’émission Les Partants sur les ondes de TVA Sports. On jouait trois matchs en trois jours. Son retour à Halifax vendredi soir a été excellent. Tout au long du weekend, il a été un leader, un dynamo offensif pour nous.» 

Pour ce qui est de Mercer, il n’a toujours pas enfilé son nouvel uniforme 

«Il est arrivé mardi matin à Terre-Neuve. C’est un jeune de cette province-là. On voulait lui donner du repos, a continué Jean. Il a été malade tout au long de la semaine. C’est plus important pour nous de lui donner un bon repos surtout qu’il s’en va au match des meilleurs espoirs de la Ligue canadienne de hockey. On ne voulait pas qu’il vienne jouer avec nous ce weekend, aller au match des espoirs, revenir chez nous. On voulait qu’il tourne la page et qu’il recharge ses batteries.» 

Pour ce qui de Harvey-Pinard, il est au sommet du classement des pointeurs de l'équipe. 

 «Il est régulier comme une horloge, même si ça lui a pris quelques matchs avant de commencer à faire des points en début de saison, notamment, parce qu’il a dû apprivoiser la grande glace, lui qui arrivait de Rouyn-Noranda, a indiqué Jean. Il est tellement constant. Et personne n’est surpris qu’il soit au sommet de nos marqueurs.» 

Il faut toutefois dire que Houde et Lapierre sont blessés. Le premier à un poignet qui pourrait le contraindre à rater jusqu’à huit semaines d’activités et le deuxième est pris avec des symptômes de commotion cérébrale. 

Les Saguenéens sont classés comme la quatrième meilleure équipe au pays derrière les 67’s d’Ottawa, le Phoenix et les Winterhawks de Portland. 

À voir dans la vidéo ci-dessus.