Canadiens de Montréal

«C’est impossible!»

Publié | Mis à jour

La bonne humeur était palpable à l’entraînement des Canadiens de Montréal, mardi, au lendemain de la victoire de 2-0 contre les Flames de Calgary.

Certes, entamer une série victorieuse après une disette catastrophique de huit revers, ça se prend bien. Mais comme l’explique Mike Bossy, au-delà de l’optimisme, la prudence s’impose.

Voyez son intervention à «JiC» dans la vidéo, ci-dessus.

«La confiance, ça ne se regagne pas en deux matchs. C’est impossible!», a-t-il prévenu, mardi, à «JiC».

Malgré tout, plusieurs points positifs ont marqué ce deuxième gain consécutif du Tricolore face aux Albertains. Carey Price a réalisé son deuxième jeu blanc de la saison, tandis que Ryan Poehling a touché la cible pour la première fois de la saison.

«On dirait que quelqu’un est entré dans le vestiaire avec une baguette magique. Poehling était invisible pendant une quinzaine de matchs. Puis soudainement, il marque un but, a ajouté Bossy, quadruple gagnant de la coupe Stanley avec les Islanders de New York de 1980 à 1983.

Après tout, le moral des troupes était miné à peine une semaine plus tôt.

«Claude Julien souriait en point de presse (lundi). Après la partie à Detroit (la semaine dernière), on aurait dit qu’il allait commencer à pleurer. Il avait le trémolo dans la voix.

«Aujourd’hui, tout est beau. Tout est correct.»

Parmi les optimistes dans le vestiaire du CH, un joueur a cité l’exploit des vainqueurs de la coupe Stanley le printemps dernier, après avoir été en fond de classement quelques mois plus tôt.

«Dale Weise pense qu’ils sont les Blues de St. Louis», a noté l’animateur Jean-Charles Lajoie.

Les Canadiens ont rendez-vous avec les Blackhawks de Chicago mercredi soir et rendront visite aux Flyers à Philadelphie jeudi avant d’accueillir les Golden Knights de Vegas samedi.