Canadiens de Montréal

CH: vendeur ou acheteur?

Publié | Mis à jour

Les chances des Canadiens de Montréal de faire les séries éliminatoires semblent plutôt minces en ce moment. À l’approche de la date limite des transactions, le CH devra déterminer s’il devient un vendeur ou un acheteur.

La semaine qui s’en vient pour le Tricolore sera déterminante alors que les hommes de Claude Julien disputeront quatre matchs en six soirs. À la lumière des résultats qu’ils obtiendront, le portrait sera certes plus clair.

Avec 45 points au classement, le Bleu-Blanc-Rouge est au 13e échelon du classement de l’Association de l’Est, à huit points des Panthers de la Floride, qui sont en position de deuxième équipe repêchée.

«C’est la dernière semaine avant le congé et c’est certain qu’il y aura une évaluation, a indiqué le journaliste de la chaîne TVA Sports Renaud Lavoie, lundi matin, lors de l'émission Les Partants. [...] Pour les Canadiens, faire les séries, ce sera extrêmement difficile. [...] La semaine est déterminante.»

Une partie de la réponse se situe à savoir si les différents joueurs blessés de l’équipe seront en mesure de revenir au jeu rapidement.

«Est-ce que tu es sûr que Jonathan Drouin reviendra après la pause? Si oui, à quel moment?, s’est questionné Lavoie. Un gars comme Paul Byron ne reviendra pas après la pause; il n’a même pas recommencé à patiner. Tu espères que Joel Armia va revenir, tu espères que Brendan Gallagher va revenir.

«[...] Au-delà de tout ça, on s’en va où? Est-ce qu’on devient vendeur ou on continue?»

À voir dans la vidéo ci-dessus.