LHJMQ

Les Remparts l'échappent

Publié | Mis à jour

Malgré une avance de deux buts, les Remparts de Québec ont trouvé le moyen de baisser pavillon 3 à 2 face au Phoenix de Sherbrooke, dimanche après-midi, au Palais des Sports Léopold-Drolet.

En plus de perdre un précieux point au classement, la troupe de Patrick Roy a peut-être perdu les services du gardien Tristan Côté-Cazenave.

Ce dernier a été spectaculaire, réalisant notamment 37 arrêts, mais il s’est blessé sur le but vainqueur de Samuel Bolduc en temps supplémentaire.

L’homme masqué de 20 ans disputait son 10e match dans l’uniforme des «Diables Rouges», lui qui avait été acquis des Tigres de Victoriaville un peu plus tôt cette saison.

Côté-Cazenave avait également été déjoué par des tirs provenant des bâtons de Jaxon Bellamy et Benjamin Tardif. Ces deux réussites des favoris de la foule ont été inscrites lors du deuxième tiers.

Un bon début de match

Ayant pris l’avance 2 à 0 après un peu plus de 23 minutes de jeu, les Remparts semblaient se diriger vers leur un deuxième gain ce week-end.

C’est James Malatesta qui a ouvert la marque pour les visiteurs. Le joueur de première année a habilement déjoué le gardien Thomas Sigouin avec un puissant tir des poignets. Il s’agissait de la 20e réussite du natif de Kirkland en 37 rencontres en 2019-2020. Le choix de septième ronde des Remparts en 2019 a également jeté les gants dans cette partie.

Pierrick Dubé a été l’autre buteur de la formation de la Vieille Capitale. Profitant d’un avantage numérique, le droitier de 19 ans a sauté sur un retour de lancer d’Anthony Gagnon pour doubler l’avance des siens.

Au total, les patineurs de Québec auront testé les habiletés de Sigouin à 24 reprises.

En vertu de cette récolte d’un point contre la meilleure formation de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, les Remparts ont récolté trois points sur une possibilité de six en trois matchs cette fin de semaine.

Les «Diables Rouges» tenteront de retrouver le chemin de la victoire, vendredi prochain, alors qu’ils seront de passage en Abitibi pour y affronter les Huskies de Rouyn-Noranda.

Il s’agira du premier de deux duels disputés à l’Aréna Iamgold.