Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens de Montréal

Le Rocket coulé par ses gardiens

Publié | Mis à jour

Cayden Primeau et Keith Kinkaid ont été malmenés par l’une des pires attaques de la Ligue américaine de hockey, dimanche. Le Rocket de Laval s’est donc incliné 6 à 4 à son troisième match en autant de soirs sur la route, et ce, contre les Sound Tigers à Bridgeport.

Ryan Bourque et Otto Koivula (deux fois) ont chassé Primeau de la rencontre après seulement 9 min 37 s de jeu. Le jeune gardien avait seulement fait face à cinq tirs. Le changement de portier a semblé faire du bien aux joueurs de Joël Bouchard qui ont réduit l’écart à un seul but, mais Koivula, qui a complété son tour du chapeau, et Kieffer Bellows ont redonné une priorité de deux buts aux favoris de la foule.

Pour une deuxième fois, les Lavallois ont réduit l’écart à un seul filet, par l’entremise de Laurent Dauphin et Phil Varone, qui ont chacun inscrit leur premier but dans l’uniforme du Rocket.

Nick Schilkey a cependant scellé l’issue du match dans un filet désert.

Kinkaid a mieux fait que son collègue devant la cage lavalloise, réalisant 15 arrêts sur 17 lancers. Les Sound Tigers étaient pourtant la deuxième pire équipe de la LAH pour ce qui est du nombre de buts marqués cette saison.

Koivula, Schilkey et Bellows ont chacun amassé trois points dans la rencontre.

Le Rocket tentera de retrouver le chemin de la victoire au Manitoba, alors qu’il y affrontera le Moose, samedi et dimanche prochain.