LNH

Victoire morale pour Louis Domingue

TVA Sports et Agence QMI

Publié | Mis à jour

Les Devils du New Jersey ont mis fin à la séquence de 10 victoires du Lightning de Tampa Bay en s’imposant par la marque de 3-1, dimanche, à Newark.

À son premier départ contre son ancienne équipe depuis que celle-ci l'a échangé aux Devils, le 1er novembre, le Québécois Louis Domingue a bien fait devant la cage des siens. Il a repoussé 26 des 27 tirs de ses anciens camarades, dont une attaque dangereuse de Steven Stamkos en troisième.

Seul Tyler Johnson est parvenu à déjouer l'ancien des Remparts de Québec.

«C'est incroyable. C'est comme si je venais de gagner mon premier match dans la LNH!», a-t-il déclaré après la rencontre.

Domingue a passé près de deux saisons à Tampa. La saison dernière, il a conservé un dossier de 21-5-0 et une moyenne de buts alloués de 2,88.

Son vis-à-vis Curtis McElhinney a cédé deux fois sur 19 lancers.

Andy Green et Miles Wood ont tous deux touché la cible en plus de fournir une aide. Travis Zajac a été l’auteur du but gagnant, au deuxième vingt.

La veille, les Devils et Domingue ont surpris les Capitals de Washington 5-1.

L'organisation a limogé son directeur général, Tom Fitzgerald, plus tôt en soirée.

Juuse Saros blanchit les Jets

Le gardien des Predators de Nashville Juuse Saros a repoussé l’ensemble des 28 rondelles envoyées dans sa direction et sa formation a vaincu les Jets 1 à 0, à Winnipeg.

Le Finlandais de 24 ans a ainsi signé le premier blanchissage de sa saison et son huitième en carrière dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

Offensivement, l’unique réussite de cette partie a été inscrite par Kyle Turris. Ce dernier a profité de la vigilance d’esprit de son coéquipier Yakov Trenin, qui a habilement intercepté une passe de l’attaquant Adam Lowry dans sa zone.

Le Russe de 22 ans a foncé rapidement au filet et a remis le disque à Turris, qui n’a eu qu’à pousser le précieux objet dans le filet adverse.

En vertu de ce gain, les Predators ont signé une deuxième victoire consécutive pour la première fois depuis le 23 décembre. De leur côté, les Jets ont perdu à leurs deux dernières sorties.

Fin de semaine parfaite pour les Canucks

À St. Paul, les Canucks de Vancouver ont remporté un deuxième match en autant de jours, défaisant le Wild du Minnesota au compte de 4 à 1.

Le capitaine de la formation vancouvéroise a récolté un doublé, dont le filet gagnant au deuxième engagement. Il s’agissait du troisième but d’une série de quatre en 4 min 3 s.

Elias Pettersson et Marcus Foligno avaient chacun inscrit leur équipe au pointage avant que le numéro 53 des Canucks compte. Troy Stetcher a été l’autre marqueur.

Jakob Markstrom a continué son impressionnante saison devant le filet des Canucks, réalisant 23 arrêts. Son vis-à-vis, Devan Dubnyk, a cédé à trois reprises sur 29 lancers.

Les Sabres malmènent les Red Wings

Les Sabres de Buffalo ont inscrit trois buts sans riposte en première période et ils n’ont jamais été inquiétés par la suite, en route vers un gain de 5 à 1 contre les Red Wings, dimanche, à Detroit.
Evan Rodrigues a touché la cible à deux reprises dans les cinq premières minutes du match, dont une fois lors d’un avantage numérique, pour installer son équipe en avance.

Les unités spéciales ont fait la différence pour la troupe de Todd Reirden en inscrivant deux buts en avantage numérique, dont le deuxième du match de Rodrigues, et un autre en désavantage numérique, qui a été l’œuvre de Zemgus Girgensons.

Devant la cage des Sabres, Linus Ullmark a repoussé 21 des 22 attaques des joueurs adverses. Seul Madison Bowey est parvenu à le déjouer au deuxième engagement.

Les Penguins trouvent un moyen de gagner

Toujours privés de plusieurs joueurs importants, dont Sidney Crosby et Jake Guentzel, les Penguins de Pittsburgh ont encore trouvé le moyen de gagner en Arizona. La formation de la Pennsylvanie a défait les Coyotes au compte de 4 à 3 en tirs de barrage.

Teddy Blueger a joué les héros lors de la huitième ronde de la fusillade. Bryan Rust et Taylor Hall avaient aussi touché la cible plus tôt lors de la séance.

Brandon Tanev est celui qui a envoyé les deux équipes en période de prolongation, en créant l’égalité avec 3 min 2 s à jouer au match. Evgeni Malkin a encore été l’élément le plus important de l’attaque des Penguins, en raison d’une récolte de deux points.

Pour sa part, le gardien Tristan Jarry a repoussé 24 des 27 tirs durant les 65 minutes précédents les tirs de barrage. Son vis-à-vis, Adin Hill, a bloqué 31 lancers.