Filip Hronek

Photo : Filip Hronek Crédit : AFP

LNH

Une révélation à Detroit

Publié | Mis à jour

En ces temps difficiles pour les Red Wings de Detroit, deux victoires consécutives sont un véritable rayon de soleil pour les joueurs, tandis que les bonnes performances du défenseur Filip Hronek donnent encore plus d'espoir à l’organisation du Michigan.

L’arrière de 22 ans est arrivé comme une belle surprise la saison dernière, lorsqu’il s’est mis à collectionner les points à un rythme effréné. En 2019-2020, il a haussé son jeu d’un cran, tant offensivement que défensivement.

«Ce que je dirais de Fil Hronek, c’est qu’il est un gagnant, a soulevé l’entraîneur-chef Jeff Blashill au quotidien Detroit Free Press, samedi. Les gagnants font beaucoup de choses pour vous aider à gagner des matchs. Avec cette organisation qui continue d’aller vers l’avant, il est le genre de personne qu’on aime avoir dans son équipe pour gagner des duels importants.»

Grâce à ses instincts offensifs hors pair, le Tchèque a maintenant 25 points en seulement 43 rencontres. Sa contribution est devenue d’autant plus importante depuis que Danny DeKeyser s’est blessé après huit matchs seulement.

«Il a été lancé là-dedans, devant jouer de grosses minutes avec beaucoup de responsabilités, et il fait un très bon travail, a rappelé l’attaquant Dylan Larkin. Il est plus mature dans tous les aspects de son jeu – il a un excellent tir et une très bonne première passe. Sur la glace, il est le gars qui trouvera la palette de ton bâton à tout coup et si tu arrives à le trouver pour un tir sur réception, il est toujours dangereux. Il est un gros plus à notre équipe.»

Un joueur apprécié

Après un passage remarqué dans la Ligue américaine avec les Griffins de Grand Rapids, Hronek s’est imposé dans une brigade défensive en difficulté à Detroit. Les «Wings» comptent beaucoup sur lui, mais aussi sur les jeunes Dennis Cholowski et Moritz Seider pour s’imposer comme des solutions d’avenir à la ligne bleue.

«Pour un petit gars [6 pi et 183 lb], il joue dur. Il frappe. Il bloque des tirs et fait toutes les petites choses de la bonne façon et il est récompensé. Il joue avec confiance et il a été incroyable pour nous cette saison, a quant à lui ajouté Tyler Bertuzzi.

«Il n’est pas un gars très compliqué, a reconnu Larkin. J’ai découvert que la plupart des Tchèques sont de bonnes personnes. Il est l’un des gars les plus gentils que j’ai rencontrés au hockey. Il aime ses coéquipiers et être sur la patinoire. Il aime jouer au hockey. Je crois qu’il est l’un des gars les plus appréciés dans notre vestiaire.»