Europe

Congédié pour avoir exposé ses parties intimes

Publié | Mis à jour

Le club de Malaga, en première division espagnole, a annoncé samedi le limogeage de l'entraîneur Victor Sanchez del Amo, lui reprochant d'avoir causé du tort en s'exposant nu dans une vidéo diffusée malgré lui sur internet.

«Le MCF a décidé de licencier Victor Sanchez del Amo pour des raisons disciplinaires, conformément à la réglementation en vigueur», a indiqué la direction dans un communiqué.

Le technicien de 43 ans était suspendu depuis mardi, et le club a indiqué avoir tenté une séparation à l'amiable qui "n'a pas été possible".

Réagissant à sa suspension, Sanchez del Amo avait affirmé mardi que la diffusion de la vidéo contre sa volonté lui avait causé un tort considérable.

«Je tiens à faire savoir que je suis victime d'un délit d'atteinte à ma vie privée avec harcèlement et extorsion. L'affaire est entre les mains de la police et il m'a été demandé de suivre ses instructions», avait-il écrit sur Twitter.

Un changement «indispensable»

Samedi, le club a expliqué qu'il lui semblait indispensable de changer d'entraîneur.

«Le MCF a pris cette décision au regard des graves dommages subis par l'institution à cause des événements extrasportifs récents, en vue de minimiser l'incidence sur l'équipe et toute l'organisation», a-t-il écrit.

Sur la vidéo, Sanchez del Amo, assis et seulement vêtu d'un polo aux couleurs de son club, montre ses parties génitales.

L'entraîneur adjoint, Sergio Pellicer, a été nommé entraîneur par intérim, le temps d'en recruter un autre.