San Jose Sharks v Vegas Golden Knights

Crédit : AFP

LNH

Marc-André Fleury vit des moments difficiles

Publié | Mis à jour

Reconnu pour son sourire contagieux et ses plaisanteries, le gardien des Golden Knights de Vegas Marc-André Fleury est plus réservé depuis le décès de son père, à la fin du mois de novembre dernier.

«Les moments de silence sont tellement difficiles, a révélé le Québécois au site web The Athletic, plus tôt cette semaine. Dans l’autobus ou dans l’avion. Ces moments, vous savez... Je pense que le truc c’est que mon père a toujours fait partie de cela. Il aimait tellement le hockey, il adorait me regarder jouer.»

«C’est dur. Je fais de mon mieux. J’espère que le temps améliorera les choses», a ajouté le vétéran de 35 ans.

S’il a décidé de s’ouvrir au média sportif, Fleury reste plutôt silencieux sur son deuil dans l’entourage des Golden Knights. Ses coéquipiers ont cependant bien l’intention d’être là pour lui, s’il le désire.

«S’il a besoin d’en parler, nous allons en discuter, a indiqué le défenseur Deryk Engelland. L’un de ces soirs, je vais sortir prendre une bière avec lui.»