Hockey

Les Marlies forcés de déclarer forfait

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Dans un communiqué publié samedi, les Maple Leafs de Toronto ont confirmé que l’entraîneur adjoint de leur club-école des Marlies de Toronto, Rob Davison, avait subi une crise épileptique et que son état était dorénavant stable.  

L’homme de 39 ans avait dû être évacué vers un hôpital de Cedar Park, au Texas, après être entré en crise dans le vestiaire devant les joueurs et le personnel des Marlies, vendredi soir. L’équipe torontoise devait affronter les Stars du Texas, dans un duel de la Ligue américaine de hockey (LAH).

«J’aimerais remercier tous les entraîneurs de la LAH et de la LNH, les joueurs, les membres des médias et les partisans qui se sont enquis de mon état. Je ne peux dire à quel point j’apprécie les pensées et les prières de tout le monde. J’ai hâte de rejoindre l’équipe bientôt», a déclaré Davison sur le compte Twitter des Marlies.

L’organisation avait jugé bon de déclarer forfait pour ce match, puisque les joueurs et le personnel étaient toujours sous le choc, après l’incident. «Malheureusement, le moment et l’endroit de l’incident ont créé une préoccupation légitime et la décision éventuelle du forfait», a admis l’entraîneur adjoint.

Les «Leafs» ont mentionné que Davison avait passé la nuit à l’hôpital pour y recevoir des traitements et que son état s’était stabilisé. Ayant obtenu son congé de l’établissement, il retournera à Toronto samedi, accompagné par des membres du personnel médical des Marlies.

L’ancien défenseur de la Ligue nationale de hockey sera toutefois à l’écart pour une période de temps indéterminée.