Photo : Nicholas Hoag Crédit : AFP

Sports amateurs

Une dernière chance d'obtenir un billet pour Tokyo

Publié | Mis à jour

L’équipe canadienne masculine de volleyball est l’hôte du dernier tournoi de qualification olympique pour les formations de l’Amérique du Nord ce week-end à Vancouver. Les Canadiens ont ainsi une dernière chance d’être de retour aux Jeux, eux qui étaient à Rio, et qui marquaient leur retour au tournoi olympique depuis celui des Jeux de Barcelone en 1992.

Le Canada, le Mexique, Cuba et Porto Rico vont se battre dans un tournoi à la ronde pour le dernier billet de la zone NORCECA disponible pour les Jeux de Tokyo.

C’est avec enthousiasme que les joueurs de l’unifolié se sont réunis à la fin du mois de décembre après avoir évolué pour leur club professionnel respectif.

«C’est le fun de se retrouver. Nous sommes capables de jouer en harmonie dès le départ. Nous n’avons pas besoin de revenir et à la base et nous partageons tous le même objectif», a dit le Québécois Nicholas Hoag.

Le joueur de Sherbrooke, qui était de la formation à Rio, n’a pas oublié le tournoi de qualification intercontinental du mois d’août dernier où les Canadiens étaient passés à une victoire d’obtenir leur place.

«C’était une chance ratée. Ça pèse sur le cœur, mais nous pouvons utiliser cette expérience pour mieux jouer et pour grandir comme joueur», a ajouté l’athlète de 27 ans.

Le Canada a participé au tournoi des Jeux de Rio en 2016. Il avait été éliminé en quarts de finale par la Russie.

Les Canadiens amorcent leur tournoi vendredi soir à 21 h 30 (HNE) contre le Mexique. Cuba, samedi, et Porto Rico, dimanche, seront les adversaires suivants.

L’équipe féminine sait à quoi s’attendre

La formation féminine doit remplir la même mission en République dominicaine. Elle devra terminer au premier rang du tournoi à la ronde pour participer aux Jeux olympiques une première fois depuis 1996.

«C’est dans nos têtes. On aimerait être l’équipe qui change la donne, mais on se concentre sur nos objectifs à plus court terme», a dit la Québécoise Marie-Alex Bélanger, qui participe à un premier processus de qualification olympique.

«Nous avons un groupe vraiment spécial, super soudé. Et ces dernières semaines, notre niveau a vraiment augmenté», a ajouté l’athlète de 26 ans originaire de Saint-Alphonse-Rodriguez.

Les Canadiennes connaissent bien leurs adversaires après les avoir affrontées à plusieurs reprises ces dernières années. Elles joueront d’abord vendredi contre Porto Rico et finiront le tournoi dimanche face au Mexique. Surtout, elles affronteront les Dominicaines samedi dans un environnement hostile.

«Les foules seront très intenses, mais ce n’est pas notre premier rodéo, a assuré Marie-Alex Bélanger. On aime jouer devant des foules comme ça.»

La première rencontre est prévue à 16 h (HNE) contre Porto Rico.