Photo : Alexis Lafrenière (à gauche), de l'Océanic de Rimouski, et Quinton Byfield, des Wolves de Sudbury. Crédit : Montage Agence QMI

LNH

Lafrenière et Byfield capitaines

Publié | Mis à jour

Sans surprise, Alexis Lafrenière et Quinton Byfield ont été nommés capitaines respectifs des équipes blanche et rouge du prochain match des meilleurs espoirs de la Ligue nationale de hockey (LNH), a annoncé la Ligue canadienne de hockey (LNH) jeudi.

Lafrenière, vedette de l’Océanic de Rimouski dans la Ligue de hockey junior majeur de hockey (LHJMQ), et Byfield, leader des Wolves de Sudbury dans la Ligue de hockey junior de l’Ontario (OHL), mèneront les joueurs des rangs juniors canadiens les plus en vue, à quelques mois du repêchage 2020 de la LNH.

Lafrenière est pressenti pour devenir le tout premier choix de l’encan 2020, devant Byfield. Le joueur de centre aura pour assistants Ryan O’Rourke, des Greyhounds de Sault Ste. Marie (OHL), et Braden Schneider, des Wheat Kings de Brandon dans la Ligue de hockey junior de l’Ouest (WHL).

«C’est un honneur pour moi d’être nommé capitaine de mon équipe au match des meilleurs espoirs, s’est réjoui Lafrenière dans un communiqué diffusé par la LCH. J’ai hâte de participer à cet événement depuis le début de ma carrière junior.»

Offensivement, il n’y a pas meilleur que Lafrenière au Canada : l’Eustachois de 18 ans totalise 70 points en 32 matchs avec l’Océanic et a été nommé joueur par excellence du dernier Championnat mondial de hockey junior, avec ses 10 points en cinq matchs dans l’uniforme des champions canadiens.

Un certain Vincent Lecavalier était le dernier joueur de l’Océanic à avoir agi comme capitaine d’une équipe du match des meilleurs espoirs de la LNH, en 1998.

Byfield sera pour sa part assisté par Dawson Mercer, des Saguenéens de Chicoutmi (LHJMQ), et par Ozzy Wiesblatt, des Raiders de Prince Albert (WHL).

«C’est assurément un énorme honneur de faire partie d’un si bon match qui met en vedette les meilleurs espoirs de la LNH à travers la LCH, c’est vraiment quelque chose de spécial. Beaucoup de grands joueurs ont été nommés capitaines à ce match; savoir que je suis leurs pas est énorme.»

Avant le Championnat mondial, il demeurait possible, selon certains experts, que Byfield dépasse Lafrenière au premier rang du prochain repêchage de la LNH, mais sa performance d’un seul point en sept parties en République tchèque pourrait bien avoir scellé sa sélection au deuxième échelon.

Qu’à cela ne tienne, l’attaquant ontarien vient au 12e rang des meilleurs marqueurs de la LCH avec ses 22 buts et 35 aides pour un total de 57 points en 30 rencontres.

L’affrontement aura lieu le 16 janvier prochain à Hamilton.