Crédit : Mike DiNovo-USA TODAY Sports

MLS

3 Canadiens à surveiller au SuperDraft

Publié | Mis à jour

La cuvée 2020 du repêchage de la MLS pourrait être intéressante pour le soccer canadien puisque trois jeunes joueurs originaires du pays devraient être appelés en première ronde, peut-être même très tôt.

Retenez bien les noms de Ryan Raposo, Alistair Johnston et Dayonn Harris, ils seront certainement prononcés lors de la diffusion des deux premières rondes de l’encan annuel de la MLS, jeudi après-midi.

Raposo est originaire de Hamilton et en est à mi-chemin dans son parcours universitaire à l’Université de Syracuse, dans l’État de New York, l’alma mater d’un certain Patrice Bernier.

Le milieu de terrain de 20 ans n’est pas très gros à 5 pi 7 po et 142 lb, mais c’est un jeune homme déterminé qui présente de fort belles qualités.

Il a été un élément clé de l’Orange, avec lequel il a inscrit 15 buts et 7 passes en 20 matchs. Ses 15 buts représentent un record pour un joueur de deuxième année à Syracuse.

On parle donc ici d’un milieu résolument offensif qui pourrait venir en aide à une équipe qui manque de punch à l’attaque.

Cette équipe pourrait bien être les Whitecaps de Vancouver, qui parleront dès le quatrième échelon. Il serait fort étonnant que Raposo soit toujours disponible lorsque l’Impact aura le micro, cinq rangs plus tard.

Qui plus est, Raposo a signé un contrat Génération Adidas, de sorte que son salaire ne comptera pas dans la masse salariale de l’équipe qui l’embauchera.

Avec l’Impact?

Alistair Johnston, âgé de 21 ans, est originaire d’Aurora, en banlieue de Toronto. Après deux saisons à l’Université St John’s, à New York, il a transféré à Wake Forest, en Caroline du Nord.

Il a récolté 16 buts et 14 passes au cours de ses quatre années dans la NCAA, au cours desquelles il est passé d’un rôle de milieu axial à un poste de défenseur droit. Avec ses 5 pi 11 po et 170 lb, il a le physique de l’emploi.

Et c’est là que les choses deviennent intéressantes puisque le flanc droit de l’Impact est à refaire à la suite du départ du vétéran Bacary Sagna. Rappelons que le prêt du jeune Zachary Brault-Guillard est terminé et que son retour en 2020 n’a toujours pas été confirmé.

Les experts de la MLS voient justement le Bleu-blanc-noir repêcher Johnston avec la 9e sélection de la 1re ronde.

Le trio canadien est complété par Dayonn Harris, un milieu de 22 ans qui provient de Milton, en Ontario.

Celui-ci a commencé sa carrière universitaire à Penn State pendant deux ans pour ensuite prendre le chemin de l’Université du Connecticut.

Harris n’est pas bien gros à 5 pi 7 po et 155 lb, mais il a beaucoup de rythme et se distingue surtout par la qualité de ses passes. Il devrait partir avant la fin de la 1re ronde, mais il demeure un projet à moyen terme.