Boxe

2020, «l'année du retour du vrai Lemieux»

Publié | Mis à jour

Le boxeur québécois David Lemieux a de grands plans pour 2020 : retrouver les sommets et faire oublier sa performance en demi-teinte contre Max Bursak le 7 décembre dernier.

Malgré sa victoire, Lemieux avait peiné contre l’Ukrainien. Il aura l’occasion de prouver que tout cela n’était qu’un accident de parcours dès le 21 février prochain, alors qu’il affrontera le Polonais Robert Talarek à Rimouski.

Le gala sera d'ailleurs présenté en entier à TVA Sports.

• À lire aussi: David Lemieux connaît son prochain adversaire

• À lire aussi: Un premier gala important pour Eye of The Tiger Management

Le cogneur de 31 ans avait patienté 15 mois avant de pouvoir affronter Bursak. Cette année, il entend se battre beaucoup plus souvent et avec tout l’aplomb auquel il a habitué les amateurs de boxe.

«On s'attend à une année active et ce sera l'année du retour du vrai Lemieux», a déclaré le boxeur à l’émission «JiC», quelques heures après la conférence de presse annonçant son combat à Rimouski.

Lemieux entend aussi rester chez les 168 livres même si son combat contre Bursak, qui était son premier dans cette catégorie, n’a pas été un succès total.

«Chez les 168 livres, on veut laisser une belle marque, et le 21 février, j'aurai un adversaire solide devant moi et je serai dans ma grande forme», a indiqué le Québécois, qui assure que ses ennuis lors de son précédent combat étaient liés à sa trop longue période d’inaction. 

«On a compris les petites erreurs qui ont été faites», a-t-il indiqué, assurant que lui et son équipe n’ont jamais eu de craintes ou de doutes à la suite de ce duel.

Enfin, Lemieux a également admis que les succès récents de son compatriote Jean Pascal, qui a passé la mi-trentaine, l’impressionnent et l’inspirent beaucoup.

Voyez l’entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.