Crédit : AFP

Tennis

Un report possible des Internationaux d'Australie?

Publié | Mis à jour

Pour le no.2 mondial Novak Djokovic, les organisateurs des Internationaux d'Australie doivent envisager un report du premier tournoi du Grand Chelem de l'année si les incendies, qui ont fait 24 morts sur l'île-continent, et la fumée menacent la santé des joueurs.

«Si on arrive à des conditions qui affectent la santé des joueurs, je pense qu'on devrait vraiment envisager» de reporter les Internationaux d'Australie, prévu du 20 janvier au 2 février à Melbourne, a indiqué Djokovic, président du Conseil des joueurs de l'ATP, qui se réunira avant les Internationaux d'Australie.

«Je pense que c'est probablement la toute dernière option à envisager, que les organisateurs vont essayer de faire tout ce qu'ils peuvent pour ne pas reporter», a toutefois nuancé le Serbe, présent à Brisbane pour l'ATP Cup, nouvelle compétition par équipes.

Djokovic a estimé que, si «c'est difficile de reporter car il y a un calendrier à respecter [...] et que beaucoup de choses sont en jeu», «la santé est une préoccupation pour moi et pour tout le monde».

Depuis septembre, 24 personnes sont mortes et une superficie équivalente à deux fois la Belgique est partie en fumée lors d'incendies ravageurs, qui ont mené les autorités à donner un ordre d'évacuation pour 100.000 habitants du Sud-Est australien. 

Ces feux de forêt ont un impact sur les grandes villes, comme Melbourne et Sydney, qui respirent les fumées des brasiers alentours.

Le calendrier du tennis mondial, qui s'installe traditionnellement en Australie en début d'année, s'en est déjà trouvé bousculé: le tournoi Challenger de Canberra, qui débute lundi, a été délocalisé à Bendigo (à 150 km au nord de Melbourne) en raison des incendies. Une décision inédite.

La phase de poules de la Coupe ATP se joue actuellement à Perth (ouest), à Brisbane et à Sydney (sud-est). La plus grande ville du pays, qui accueille également la phase finale à partir du 9 janvier, vit depuis des semaines dans une atmosphère polluée par un nuage de fumée toxique.

Ashleigh Barty promet un don aux victimes des incendies

La numéro 1 mondiale de tennis australienne Ashleigh Barty fera don de ses gains du tournoi de Brisbane à la Croix-Rouge afin d'aider les victimes des incendies ravageurs en Australie, qui ont fait 24 morts depuis septembre, a-t-elle déclaré dimanche.

«Nous devons nous rappeler que cela dure depuis longtemps dans tout le pays», a indiqué la joueurse de 23 ans, dont les gains lors de ce tournoi du 6 au 12 janvier peuvent potentiellement atteindre 250 000 dollars.

«En rentrant de la finale de la Fed Cup (NDLR: perdue en novembre contre la France) de Perth jusqu'à la côte est de l'Australie, nous avons pu voir une partie de la fumée et des incendies depuis l'avion, cela a vraiment touché le pays», a raconté la tenante du titre à Roland-Garros, ajoutant qu'«évidemment, le pire de cela est encore en cours en ce moment».

Depuis septembre, 24 personnes sont mortes et une superficie équivalente à deux fois la Belgique est partie en fumée lors d'incendies ravageurs, qui ont mené les autorités à donner un ordre d'évacuation pour 100 000 habitants du Sud-Est australien. 

Barty a expliqué dimanche avoir déjà donné 30 000 dollars australiens (19 000 euros) à la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (RSPCA) pour aider les animaux sauvages blessés après avoir vu les effets des incendies.