LHJMQ

Le capitaine répond présent

Publié | Mis à jour

Pointé du doigt la veille par son entraîneur Patrick Roy, le capitaine des Remparts de Québec, Anthony Gagnon, a répondu à l’appel dimanche soir, inscrivant deux buts pour aider les Diables rouges à vaincre les Olympiques de Gatineau 3 à 2 au Centre Vidéotron.

Rappelons que samedi soir, après un revers face à ces mêmes Olympiques, Roy avait remis en question la capacité de certains vétérans de l’équipe, dont Gagnon, de remplir les rôles qu’on leur avait confiés.

«Je suis un gars fier dans la vie et, pour moi, c’était important de jouer un gros match. C’est aussi surtout important de jouer avec constance et d’apporter ça dans les prochains matchs.»

Gagnon a mentionné avoir discuté avec son entraîneur des propos tenus la veille et ne lui en tient pas rigueur.

«Je ne pense pas que Patrick a voulu être méchant. On ne joue pas comme on devrait et on est tous conscients de ça. Des fois, ça peut juste faire du bien.»

De son côté, le pilote de l’équipe reconnaissait être satisfait de la réponse, non seulement de son capitaine, mais de plusieurs autres vétérans dans la victoire de dimanche.

«Nos trois [jeunes de] 20 ans ont connu un bon match. [Tristan] Côté-Cazenave a été très bon, il a fait les arrêts clés dans les moments importants. Antho a marqué les deuxième et troisième buts et Kielb a bien joué défensivement», a-t-il mentionné, soulignant également le courage de Thomas Caron, victime d’une blessure au visage, la veille, après avoir lourdement percuté la bande, qui a joué dimanche avec un protecteur facial complet.

Retour à la case départ

Nathan Gaucher a inscrit l’autre but des Remparts et a bien failli en marquer un deuxième, mais il a été stoppé par le gardien Rémi Poirier après avoir déculotté la défensive adverse.

Charles-Antoine Roy et l’ancien membre des Remparts Émile Hégarty-Aubin ont assuré la réplique des Olympiques, qui voyaient leur séquence de victoires s’arrêter à cinq.

Avec ce gain, les Remparts sont donc de retour à six points devant Gatineau, au 16e et dernier rang donnant droit à un accès aux séries éliminatoires.

«Avant le premier match, j’avais exprimé aux joueurs que c’était un week-end important pour nous, surtout les deux matchs à domicile contre Gatineau.

«Je pense que les gars sont au fait de ce qui se passe et du classement et je suis convaincu qu’ils savaient que ces deux matchs étaient très importants. Aucune équipe n’a pu se distancer ou se rapprocher de l’autre.»