Crédit : AFP

NFL

La défense des Seahawks sort les griffes chez les Eagles

Publié | Mis à jour

Les Seahawks de Seattle sont devenus la dernière équipe à se qualifier pour les demi-finales d’association en défaisant les Eagles de Philadelphie par la marque de 17 à 9, dimanche, en Pennsylvanie.

Au prochain tour éliminatoire, la formation de l’État de Washington se rendra dans le Wisconsin pour y affronter les Packers de Green Bay.

La défensive des Seahawks a été dominante à plusieurs reprises, limitant l’attaque adverse à trois placements.

En attaque, Russell Wilson a complété 18 de ses 30 relais pour des gains de 325 verges, en plus d’ajouter un touché. Le receveur de première année D.K. Metcalf a été sa meilleure cible, lui qui a capté sept remises pour des gains aériens de 160 verges. L’un de ces attrapés, pour un majeur, lui a valu une récolte de 53 verges.

« Il a toujours été professionnel, a dit Wilson au sujet de Metcalf. Rien n’arrive par accident. La manière dont il se prépare pour chaque match, tout le travail supplémentaire qu’il fait, les séances tôt le matin... Il fait un travail formidable. Certaines recrues frappent un mur pendant leur première saison, mais pas lui. Au contraire, il devient plus fort. Il est comme un pharaon américain sur le terrain.»

Marshawn Lynch a été plutôt discret à son retour dans les éliminatoires avec son ancienne formation. «Beast Mode» a compilé seulement sept verges sur six portées. Il a toutefois inscrit un majeur sur l’une d’elles.

Lourde perte à l’attaque

Les Eagles se sont crus dans un cauchemar au premier quart, alors que leur quart-arrière partant, Carson Wentz, s’est blessé, frappé par le joueur de ligne Jadeveon Clowney. Le pivot avait seulement tenté quatre remises et en avait complété une.

«Je me sens mal pour lui, a dit l’entraîneur-chef des Eagles Doug Pederson au sujet de Wentz. Je suis déçu pour lui. Je voulais cette victoire pour lui. Plusieurs de ses coéquipiers et l’organisation lui souhaitaient aussi. Il est passé à travers tellement de choses... Nous allons apprendre de cette défaite.»

En relève, Josh McCown a réussi 18 de ses 24 tentatives pour des gains de 174 verges. À 40 ans, il est devenu le quart-arrière le plus âgé dans l’histoire de la NFL à faire ses débuts en match éliminatoire.

«J’y repenserai sans doute (à cette réalisation) plus tard. Mais ça aura probablement encore un goût amer, a dit McCown, qui a intégré la NFL en 2002. Mais j’ai beaucoup de gratitude. Surtout envers ma famille qui s’est promenée beaucoup et qui a toujours été là pour moi... Alors d’aller sur le terrain pour un match éliminatoire était spécial.»