Renaud Lavoie

Ilya Kovalchuk aurait pu se retrouver avec le CH... en 2001

Ilya Kovalchuk aurait pu se retrouver avec le CH... en 2001

Renaud Lavoie

Publié 05 janvier
Mis à jour 05 janvier

C’est Félix Séguin qui m’a mis la puce à l’oreille. Il m’a rappelé qu’au repêchage de 2001, les Canadiens avaient tenté d’obtenir le premier choix au repêchage des Thrashers. J’ai contacté le directeur général de l’époque, André Savard, pour qu’il me parle de l’offre qu’il avait faite à son homologue Don Waddell.  

Contre le premier choix des Thrashers (Ilya Kovalchuk):  

  • le premier choix des Canadiens (septième au total) 
  • l’attaquant Marcel Hossa (choix de premier tour en 2000) 
  • le défenseur Ron Hainsey (aussi un choix de premier tour en 2000) 
  • les gardiens Jeff Hackett ou Mathieu Garon  

C’est là où la transaction a achoppé. Les Thrashers exigeaient José Théodore, et André Savard n’a jamais cédé à la tentation. Le fait que l’entraîneur-chef Michel Therrien et l’entraîneur des gardiens Roland Melanson voulaient garder José Théodore a fortement fait pencher la balance.  

André Savard n’a pas regretté sa décision alors que «Théo» a donné de fiers services à l’organisation.  

Voilà que, 19 ans plus tard, Ilya Kovalchuk se retrouve à Montréal. L’histoire d’amour durera-t-elle plus de 40 matchs? La réponse sous peu.