Lutte

Cette semaine dans l’univers de la WWE : Lana et Lashley, pas le mariage du siècle

Cette semaine dans l’univers de la WWE : Lana et Lashley, pas le mariage du siècle

Patric Laprade

Publié 04 janvier
Mis à jour 04 janvier

Le Poing : nouvelles et opinions sur la WWE

Les mariages, à la lutte comme dans la vraie vie, obtiennent la plupart du temps d’excellentes cotes d’écoute. Alors je ne fus pas surpris d’apprendre que celui entre Lana et Bobby Lashley, lundi dernier à Raw, a bien fait à la télévision. Cela dit, deux autres constats me viennent en tête quand on parle mariages : ils sont rarement bons et il y a toujours un ou plusieurs rebondissements.

Mais à un moment donné, trop c’est comme pas assez.

Celui de lundi a vu quatre interventions, un prêtre qui ne finissait plus de répéter la même question et en bout de ligne, un scénario très faible merci.

Quand le célébrant a demandé la fameuse question, « si quelqu'un s'oppose à cette union, qu'il parle maintenant ou se taise à jamais », les ex-époux de Lana et Lashley sont arrivés. Mais pourquoi? Depuis quand un ex-époux s’oppose? Habituellement, il s’agit de quelqu’un qui est amour avec la personne ou quelqu’un qui en veut à l’un ou l’autre des futurs mariés. C’est ce qu’on a fini par avoir d’ailleurs. Rusev est sorti du gâteau à la toute fin, mais juste avant, on a eu droit au malaise de Liv Morgan.

Alors qu’on croyait qu’elle venait dire qu’elle avait couché avec Bobby Bob, surprise, c’est avec Lana qu’elle était en amour. Un scénario faible si vous voulez mon avis, alors que Paul Heyman a revisité son ancienne ECW. En effet, cela m’a fait immédiatement pensé à Tommy Dreamer, Beaulah et Kimona. C’était il y a 23 ans. Et si le tout est pour faire en sorte qu’on obtienne des matchs entre Lana et Morgan ou entre Lana et Lashley contre Rusev et Morgan, vous allez voir les cotes d’écoute dégringoler sur un maudit temps.

Stephanie McMahon et Test, loin devant les autres

Je comprends que tous les mariages ne peuvent être des coups de circuits. Mais à chaque fois, je me dis qu’on n’arrivera jamais à reproduire des moments aussi marquants que lorsque Randy Savage avait marié Elizabeth. Le mariage était si important qu’il avait fait la finale de SummerSlam 1991, devant le match handicap mettant aux prises l’équipe de Hulk Hogan et l’Ultimate Warrior et celle de Sgt. Slaughter, Gen. Adnan et Colonel Mustafa.

Cependant, la palme du meilleur segment de mariage de l’histoire de la WWE revient à Stephanie McMahon et Andrew « Test » Martin.

Le décor, la présentation des invités, le choix des invités (Edge, Christian, les Hardys, Brisco, Patterson, Moolah, Mae Young et bien sûr la famille McMahon), la longueur donnée au segment, le jeu d’acteur, les rires complices des futurs mariés, bref, on y croyait. Il y avait même une performance musicale live. Tout ça pour que Triple H diffuse une vidéo dans laquelle il avait drogué Stephanie afin de la marier dans une petite chapelle pour 40$ à Las Vegas. Raw s’était terminé sur Stephanie qui pleurait dans les bras de son père et qui disait détester Hunter, tandis que ce dernier parlait du nombre de fois que les deux mariés avaient consumé leur mariage!

Deux semaines plus tard à Armageddon sur PPV, Vince allait défendre l’honneur de sa fille dans un match où s’il battait Hunter, le mariage serait annulé, sinon, HHH allait recevoir un match de championnat à Raw. À la fin du combat, remporté par Triple H, Stephanie lui sautait dans les bras. Le lendemain, l’ère McMahon-Helmsley débutait et finalement le 3 janvier 2000, Hunter battait Big Show pour remporter le titre. Les trois Raw avaient été vus par une moyenne de 6.3 millions de personnes. Celui de lundi? Quatre millions de moins. On jase.

Des retours à SmackDown

Le premier SmackDown de l’année a vu plusieurs lutteurs faire leur retour vendredi soir. Tout d’abord, John Morrison est enfin de retour après plusieurs mois de rumeurs. Après que Miz ait attaqué Kofi Kingston après leur match, Morrison a pris la parole pour dire que le Miz n’accorderait pas d’entrevues. Lui et Morrison ont été champions par équipe pendant plus de 200 jours en 2007.

Sheamus est aussi revenu. Il était absent depuis le mois d’avril suite à une commotion cérébrale. Il était prêt depuis le mois de septembre. Et finalement, après avoir été acquitté d’une accusation de conduite en état d’ébriété, les Usos sont de retour. Ils ont aidé leur cousin Roman Reigns contre Ziggler et Corbin. Ils n’avaient pas été à la télévision depuis juillet 2019.

La WWE à Laval

L’événement non-télévisé de la WWE présenté à la Place Bell de Laval dimanche le 29 décembre dernier aura été un succès alors que 6 300 amateurs ont franchi les tourniquets, plus que la moyenne annuelle pour la WWE.

Les matchs comme tels ne passeront pas à l’histoire, principalement le match de cage entre Bray Wyatt, Daniel Bryan et Le Miz, alors qu’entre le treillis de la cage et l’éclairage rouge des matchs de Wyatt, on ne voyait pas grand-chose.

Le Québécois Sami Zayn a pour sa part offert une belle performance au micro principalement. Juste avant un combat trois contre trois entre le New Day et Braun Strowman contre Cesaro, Nakamura et Zayn, celui qui a grandi à Laval a reçu une ovation debout. Il a été cherché le maximum de cette réaction en rappelant entre autres aux gens qu’il a fait son premier combat au Scratch de Laval (le premier combat d’El Generico, son alter ego sur la scène indépendante) et qu’il connaissait très bien la ville. De main de maitre, il a par la suite tourné contre la foule locale. Il aurait pu parler un peu plus en français, mais pour le connaître, il ne se trouve pas super bon (il est dur envers lui-même) et cherche ses mots parfois dans la langue de Molière.

Si habituellement un événement télévisé offre un bon produit dans l’arène, celui-ci aura quelque peu déçu. Cela dit, je verrais très bien la WWE ajouter cet événement dans son horaire régulier du temps des fêtes, avec celui au Madison Square Garden de New York et celui à Toronto. Si le Centre Bell aurait eu l’air vide avec une telle foule, à la Place Bell, la proximité avec l’arène et le look d’une aréna aux 2/3 remplie font partie des points positifs de la soirée. Le show a été long par contre. Habituellement les événements non-télévisés ont une durée de deux heures, deux heures trente. Mais pour le temps des fêtes, on offre trois heures aux fans, ce qui est un non-sens à mon avis. Les shows du temps des fêtes sont davantage visités par des enfants. Alors pourquoi leur donner trois heures?

Voici les résultats rapides de l’événement :

  • Braun Strowman et le New Day ont battu Sami Zayn, Cesaro and Shinsuke Nakamura
  • Carmella a défait Sonya Deville, acc. par Mandy Rose
  • Lucha House Party a vaincu Le Revival
  • Bray Wyatt a battu Daniel Bryan and Le Miz dans un match de cage triple menace
  • Shorty G a battu Dolph Ziggler
  • Alexa Bliss et Nikki Cross ont défait Dana Brooke et Lacey Evans, Bayley et Sasha Banks dans un match triple menace par équipe
  • Roman Reigns a vaincu King Corbin dans un Montreal Street Fight

Je ne sais pas pourquoi la WWE s’entête à vouloir promouvoir une carte avec des combats spécifiques si en bout de ligne elle n’est pas pour la respecter. Le match de cage avait été annoncé pour Reigns et Corbin, tandis qu’Evans devait affronter Bayley avec Cross comme arbitre.

Les derniers vilains à la télévision

Si vous n’avez pu aller voir l’excellent film Les Derniers Vilains, sur la vie des frères Vachon, au cinéma en décembre dernier, il sera diffusé sur les ondes de Télé-Québec mercredi le 8 janvier à 20h. Il y aura aussi des rediffusions le 9 janvier à 13h, le 10 janvier à 1h du matin, le dimanche 12 janvier à 20h de même que le 14 à 14h. Un must!

Matchs de la semaine

  1. Aleister Black c. Buddy Murphy
  2. Andrade c. Ricochet
  3. Charlotte Flair c. Natalya

Vidéo de la semaine

Kevin Owens et Samoa Joe répliquent à Seth Rollins


Résultats rapides

Hartford, Connecticut

  • Aleister Black a battu Buddy Murphy
  • Erick Rowan a défait Kip Stevens
  • Charlotte Flair a vaincu Natalya
  • Les Street Profits ont battu Luke Gallows et Karl Anderson
  • Drew McIntyre a défait Curt Hawkins et Zack Ryder
  • Andrade, acc. Zelina Vega a vaincu Ricochet

Vidéo de la semaine

Voici le résumé de la semaine :

Résultats rapides

Hull, Angleterre

  • Dave Mastiff a battu Kona Reeves
  • Kassius Ohno a défait Ligero
  • Oliver Carter et Ashton Smith ont vaincu Les Outliers
  • Ilja Dragunov a battu Alexander Wolfe

;

Vidéo de la semaine

Les Usos sont de retour!


Résultats rapides

Memphis, Tennessee

  • Lacey Evans et Dana Brooke Kant battu Bayley et Sasha Banks de même qu’Alexa Bliss et Nikki Cross dans un match par équipe triple menace
  • Shorty G a défait Dash Wilder, acc. par Scott Dawson
  • Kofi Kingston, acc. Big E a vaincu Le Miz
  • Otis, acc. par Tucker a battu Drew Gulak
  • Braun Strowman a défait Cesaro, acc. par Sami Zayn et Shinsuke Nakamura
  • Le match entre Daniel Bryan et Roman Reigns contre le Roi Corbin et Dolph Ziggler n’a pas fait de gagnants

 

Ceci complète le tour d’horizon à la WWE pour cette semaine.

Ne manquez pas la lutte WWE Raw, à l’antenne de TVA Sports, tous les mercredis en fin de soirée avec Kevin Raphaël et moi-même, Patric Laprade. Pour plus de détails sur l’heure de diffusion et sur les rediffusions, consultez la grille horaire de TVA Sports. De plus, ne manquez pas notre baladodiffusion sur QUB Radio à toutes les deux semaines, disponible sur iTunes, Google Play, Spotify et Stitcher.

Pour me joindre, vous pouvez le faire via mon adresse courriel au patric_laprade@videotron.ca, sur Facebook à (www.facebook.com/patlaprade) ou sur Twitter (www.twitter.com/patlaprade) avec l’aide du mot clic #LutteTVASports

Sur ce, je vous dis à la semaine prochaine, c’est un rendez-vous!