Blue Jays - MLB

Le numéro 99 présenté à Toronto

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Toronto aurait sans doute rêvé d’un autre numéro 99, à une autre époque et dans un autre sport. À défaut d’avoir vu Wayne Gretzky dans l’uniforme des Maple Leafs, voilà que le lanceur sud-coréen Hyun-Jin Ryu portera les couleurs des Blue Jays.

«Le Canada avait envoyé le numéro 99 à Los Angeles. Avec Hyun-Jin, on le retourne au Canada», a ainsi blagué l’agent du joueur, Scott Boras, rappelant la transaction de Gretzky entre les Oilers d’Edmonton et les Kings de Los Angeles, le 9 août 1988.

Ryu, qui portait les couleurs des Dodgers de Los Angeles depuis ses débuts dans le baseball majeur en 2013, a été présenté officiellement à la presse torontoise, vendredi après-midi. Plus tôt dans la journée, les Jays confirmaient la nouvelle que plusieurs médias avaient rapportée le week-end dernier : soit l’octroi d’un contrat de quatre ans pour 80 millions $ à celui qui deviendra le principal partant de la formation torontoise.

«Je suis heureux d’être ici et je vais apporter de la fierté aux Blue Jays de Toronto», a indiqué Ryu, dans une déclaration officielle.

Le lanceur sud-coréen, qui a profité de son statut de joueur autonome pour s’entendre avec les Jays, avait d’abord salué les partisans canadiens dans les deux langues officielles : «Hello Canada! Bonjour!»

Répondant ensuite aux questions des journalistes à l’aide d’un interprète, Ryu a souligné la présence de nombreux jeunes joueurs talentueux à Toronto et son désir de rendre les Blue Jays à nouveau compétitifs.

Le président de l’équipe Mark Shapiro est allé encore plus loin, parlant ainsi d’«une étape dans la construction d’une formation pouvant remporter un championnat».

Représentant pour deux nations

Le directeur général des Blue Jays Ross Atkins s’est également montré satisfait de sa plus récente prise.

«C’est un complément incroyable à notre équipe, a-t-il dit. C’est un athlète magnifique à voir jouer et il devient maintenant un représentant pour deux nations.»

Sans être l’argument principal ayant mené les Blue Jays à le courtiser, il va sans dire que la présence de Ryu à Toronto contribuera à la popularité de l’équipe en Asie, particulièrement en Corée du Sud.

Sur le terrain, rappelons que Ryu a conservé une fiche de 14-5 et une moyenne de points mérités de 2,32 la saison dernière avec les Dodgers. Souvent employé en compagnie du receveur québécois Russell Martin, il avait par ailleurs totalisé 163 retraits sur des prises en 182 manches et deux tiers de travail. Depuis son arrivée dans le baseball majeur, Ryu affiche un dossier de 54-33 et une moyenne de 2,98.

En plus de Toronto, Ryu risque par ailleurs de découvrir Montréal au mois de mars alors que les Jays affronteront les Yankees de New York au Stade olympique dans le cadre de deux parties préparatoires.