Hockey

Un concert d'éloges pour Alexis Lafrenière

Publié | Mis à jour

Le Québécois Alexis Lafrenière connaissait déjà une soirée occupée avant de marquer le but gagnant contre le gardien des États-Unis Spencer Knight, en route vers une victoire de 6-4 du Canada lors de la journée d'ouverture du Championnat du monde de hockey junior. 

Alors que le Canada tirait de l’arrière 2-0 au premier engagement, son trio complété par Joe Veleno et Nolan Foote avait tenté de renverser la tendance en distribuant les coups d’épaule à qui mieux-mieux lors d’une présence particulièrement mouvementée.  

Puis, l’indiscipline des Américains a ouvert la porte aux joueurs endossant la feuille d’érable en deuxième et troisième périodes et le Canada s’est forgé une avance de deux buts grâce notamment à de savantes passes de Lafrenière à l’endroit du capitaine Barrett Hayton, qui a fait mouche chaque fois. 

«Il a été incroyable toute la soirée. Il amène tellement toutes sortes de facettes sur la glace que peu de gens remarquent. Il amène beaucoup d’énergie et il a tout un coffre à outils. Je n’aurais pas pu demander de meilleures passes», a souligné le joueur prêté par les Coyotes de l’Arizona. 

Questionné sur ce qu’il avait aimé le plus de la part du natif de Saint-Eustache, Hayton a poursuivi son concert d’éloges. 

«C’est dur à dire, je dirais les deux! Le jeu qu’il a fait en me voyant, mais d’arrêter la rondelle avec son bâton était vraiment impressionnant. C’était un but des grandes occasions pour un joueur des grandes occasions.» 

Au final, Lafrenière a terminé la rencontre avec quatre points. 

Le Canada se mesurera aux Russes lors de son prochain rendez-vous, samedi.