Crédit : AFP

NFL

Le grand patron des Cowboys n’est pas content

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le propriétaire des Cowboys de Dallas, Jerry Jones, n’est pas du tout satisfait de la dernière déconfiture de son équipe et son mécontentement pourrait représenter une mauvaise nouvelle pour l’entraîneur-chef Jason Garrett.

Malgré l’importance du match face aux Eagles de Philadelphie, la formation texane a livré une contre-performance pour s’incliner 17 à 9 et pratiquement offrir le titre de la section Est de l’Association nationale à ses rivaux. Avec une décevante fiche de 7-8, Dallas devra vaincre les Redskins de Washington et espérer un revers des Aigles face aux Giants de New York afin de se qualifier pour les éliminatoires.

Interrogé par le site The Athletic après l’échec des siens, Jones n’a pas hésité à exprimer sa profonde amertume.

«Je suis plutôt abasourdi de voir qu’on ne s’est pas présenté et qu’on n’a pas réussi à les battre. Notre club a travaillé fort, mais nous n’avons pas gagné», a-t-il déclaré, tout en ajoutant qu’il s’attendait à quitter le Financial Lincoln Field avec le titre de section en poche.

Sur la sellette

Aussi, l’avenir de Garrett risque de faire jaser davantage au cours des prochains jours. Plusieurs partisans ont réclamé sa tête pendant les dernières semaines et Jones a tout fait, sauf de lui accorder un vote de confiance.

«De mon point de vue, il y a plusieurs aspects à analyser, a commenté Jones au quotidien USA Today. Tout cela est surprenant. Je n’avais pas vu venir le match contre les Bears de Chicago [une défaite de 31 à 24 lors de la 14e semaine de la saison] et ce résultat fut décevant. Je croyais que nous étions prêts à jouer et que nous allions faire mieux. Je suis déçu.»

De plus, l’homme d’affaires n’aurait aucune difficulté à trouver un successeur à Garrett s’il décide de le limoger au terme de la campagne.

«Pour être franc, je n’ai pas vraiment pensé à cet enjeu concernant les Cowboys au cours du présent mois. Je sais qu’il s’agit d’un sujet d’actualité, mais ça n’a pas été une source de réflexion. Tout le monde me pose la question, mais mon attention n’était pas sur ce point, car je suis et serai toujours conscient de ce qui se passe en termes de "coaching" dans la NFL et dans toutes les sphères du football.»

«Ce n’est pas difficile de regarder deux secteurs pour moi, à propos des entraîneurs, peu importe si ce sont des coordonnateurs, des instructeurs de position ou des pilotes, a-t-il ajouté, évoquant les candidats potentiels issus de la NFL et des rangs universitaires. Habituellement, mon radar est bien ouvert et ce n’est pas compliqué de penser "coaching".»